Jamais assez

Jamais assez

13 novembre 2017 | PAR Lostys-Marie

Avec Jamais assez, créé au Festival d’Avignon en 2015, le chorégraphe Fabrice Lambert a marqué le coup. Force d’impact d’une marée de corps roulant dans l’obscurité avant de se dresser sur le plateau. Inspiré par le film Into Eternity, documentaire de Michael Madsen qui décrit, à Onkalo, en Finlande, l’incroyable et indescriptible chantier du centre d’enfouissement des déchets nucléaires du pays, Fabrice Lambert projette dix danseurs, tous de haut niveau, dans des flux de mouvements circulaires, comme happés par une inextinguible énergie.

5èmes Hurlants
Print)(Show – Antoine d’Agata Silkscreen – Photo Sérigraphie, Pourquoi Pas ?
Lostys-Marie