Funambule / Floe

Funambule / Floe

19 août 2017 | PAR PDC

18 heures : l’heure où le parc du Domaine se prête à toutes les alchimies. Joies enfantines, temps suspendu des acrobates, lumière dorée du soleil déclinant… Cet écrin unique nimbe les spectacles d’une grâce inédite. L’an dernier, ce furent les envolées oniriques de la compagnie Yoann Bourgeois. Cette année, c’est Pierre Déaux sur son
fil et Jean-Baptiste André sur ses cubes de glace. Glace fictive : la magie du parc, surtout en juin, a quand même
ses limites. Mais enfin Floe, c’est cela : un morceau de glace surgi, chaotique, de la mer en débâcle. Et à partir de ces floes amoncelés, le plasticien Vincent Lamouroux a imaginé une structure tout en arêtes, sans surface plane, livrée au danseur Jean-Baptiste André. Etrange chorégraphie où l’on suit le parcours d’un homme, qui apparaît disparaît selon les versants de la sculpture, chute, grimpe, se suspend, glisse, chute à nouveau, se remet en chemin… Le contraire du funambule Pierre Déaux en somme dont la performance ouvre ce spectacle à deux têtes.
Lui, là haut, sur son fil à cinq mètres du sol, ne peut échapper à aucun regard. Ne peut se permettre aucun geste hors du miraculeux équilibre qui le tient dans les airs et qui est sans cesse remis en question. La peur et le plaisir se côtoient, dit-il de sa demi-heure passée sur le fil. Pour le spectateur, entre banquise en morceaux et fil tendu, on
retiendra le plaisir.

vendredi 2 juin / 18h
samedi 3 juin / 18h
dimanche 4 juin / 18h

FRICHTII
Goûter des artistes #3 | Animalité – Dessine-moi, colorie-moi, croque-moi
PDC
Ce festival accueille chaque année, au mois de juin, dans les domaines du théâtre et du spectacle vivant, de 20 à 25 spectacles. Montpellier, Hérault (34).