Contes de l’homme meublé

Contes de l’homme meublé

07 décembre 2017 | PAR micheli-carine

Contes de l’homme meublé
Alexandra Guillot
14.10 – 25.11.2017

Vernissage: 13.10 – 18h30

J’aime la table qui m’attend, où tout est disposé pour écrire
et où je n’écris pas mais je m’assieds tout contre…
Francis Ponge, La Table

Dans ces Contes de l’homme meublé, tout sera obscur, voici comment Alexandra Guillot me décrit son exposition. Un espace dans le noir. La fantasmagorie des choses. Puis, il y a le texte sur le kitsch onirique de Walter Benjamin. Très beau texte qui parle de la fleur bleue. Être à la recherche de la fleur bleue symbolise l’idée d’accéder au rêve inaccessible. Le rêve participe à l’histoire. Oui en effet tout est obscur, un rideau noir est là pour tamiser la lumière entrante. L’ambiance est dark. Un noir profond comme un tombeau. Mise en sommeil de la raison, réveil du décor dans le décor. Tous nos sens sont convoqués. Autre potentialité de la réalité. L’exposition semble nous amener vers un sommeil léger. […]

Extrait du texte de l’exposition par Marianne Derrien

Ateliers et stages de clown; masque; lecture à voix haute (saison 2017-2018)
Exposition Superpoze
micheli-carine