Biophony / Sand

Biophony / Sand

13 novembre 2017 | PAR Lostys-Marie

Talentueux chorégraphe afro-américain et fondateur de l’une des plus importantes compagnies de danse outre-Atlantique, Alonzo King revient à La Passerelle (où il avait déjà emporté un grand succès en 2012) avec deux ballets qui illustrent bien la diversité de ses inspirations. Dans « Biophony », les danseurs évoluent sur une bande son surprenante : on y entend le réveil des grillons, des oiseaux qui se chamaillent, un éléphant qui barrit ou des abeilles qui se déplacent en essaim. Les sens des danseurs s’aiguisent au contact de ces appels venus de la nature. « SAND » est une magnifique collaboration d’Alonzo King avec deux figures emblématiques américaines du Jazz : Jason Moran et Charles Lloyd. Le vocabulaire classique semble s’être adouci, et les corps contorsionnés sur pointes, typiques de l’écriture d’Alonzo King ont disparu, laissant apparaître plus librement le corps des danseurs qui eux aussi sont des « masters ».

Bachar Mar-Khalifé
Soweto Kinch
Lostys-Marie