Bérénice – partititon pour un acteur

13 mars 2017 | PAR theatredupave

DE JEAN RACINE
THEATRE

COMPAGNIE LES VAGABONDS
MISE EN SCENE ET INTERPRETATION : Francis Azéma
Décor : Camille Bouvier – Costumes : Noémie Le Tily – Création Lumière : Lucien Valle – Création Sonore : Ludovic Lafforgue
Régie Son et Lumière : Marine Viot et Ludovic Lafforgue – Production, Diffusion : Jeanne Astruc

Extrait de la préface de Jean Racine pour Bérénice :
Ce n’est point une nécessité qu’il y ait du sang et des morts dans une tragédie ; il suffit que l’action en soit grande et que tout s’y ressente de cette tristesse majestueuse qui fait tout le plaisir de la tragédie. Il y avait longtemps que je voulais essayer si je pourrais faire une tragédie avec cette simplicité d’action qui a été si fort du goût des anciens. Car c’est un des premiers préceptes qu’ils nous ont laissés : « Que ce que vous ferez, dit Horace, soit toujours simple et ne soit qu’un ».
« Que ce que vous ferez soit toujours simple et ne soit qu’un. »

L’alexandrin de Racine reste sans doute le plus beau, le plus fragile, le plus cristallin, le plus épuré, le plus simple aussi.
Une partition à une voix donc, celle de Racine, pour six personnages en quête d’acteur.

S’effacer derrière le long poème, en montrer les articulations, les mouvements, les axes. Dire et dire encore le vers dans sa structure, sa forme, sa sonorité et c’est tout. Presque tout. Se laisser gagner peut-être, sans doute, parfois, par ce que ça raconte, mais garder si l’on peut la distance, l’élégance. Evoquer, narrer, respecter, partager avec l’auditeur, le spectateur, le confident, l’ami.
Francis Azéma

DU 28 FEVRIER AU 11 MARS 2017
HORAIRES : 20h30 – dimanche 16h – relâche lundi
Séance scolaire (14h) sur demande

Spectacle en création | Tout public | GRANDE SALLE

Soutiens (demandes en cours) : Mairie de Toulouse, Conseil Départemental de la Haute-Garonne, Conseil Régional Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, DRAC Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Grenier Maurice Sarrazin
Crédit photo : Camille Bouvier

Tarifs de 4€ à 18€

Projection du film « Sous le premier baobab »
La fille qui sent le tabac du 21 au 25 mars 2017 au Théâtre du pavé
theatredupave

A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture