Cinema

Critique… Yann Arthus Bertrand, Le prophète

05 juin 2009 | PAR marie

C’ est l’histoire de la vie… du cycle éterneeeeeeeeel. Ou presque. En fait la différence entre le Roi Lion et Home s’arrête à ce mot : Yann Arthus-Bertrand annonce une possible disparition des glaces en surface dans l’Arctique pour 2015, craint un dégagement du méthane  situé dans le permafrost sibérien sous peu, et donne 10 ans à l’humanité pour inverser la tendance. Comme à son habitude, ce prophète de malheur fait passer son messages par de sublimes images. Petit point sur la version télé et internet du film (la version ciné est plus longue).

C’est vrai, le film que tout le monde semble attendre, Home, commence comme un Walt Disney à succès : de grandes plaines, et des chutes d’eau, des vols d’oiseaux dans le ciel, au fond de la plaine, en tout petit, une caravane, pour le coup pas d’animaux mais d’hommes.

Et surtout, en off, la voix de Yann Arthus qui compte « l’histoire de la vie », de la Terre, vieille de 4 milliards d’années, des archébactéries qui y développèrent la vie jusqu’à l’homme, jeune créature de 200 000 ans dont le « génie » est d’« avoir eu l’intuition de sa faiblesse ». Le genre de petites formules que YAB aime à asséner à son spectateur… Deux d’entre elles reviennent d’ailleurs comme une rengaine : « Tout s’accélère », « Tout est lié », « Tout s’accélère », « Tout est lié »…. Entre les deux, des milliards de chiffres : le nombre de véhicules à Los Angeles (égal au total de la population) et d’habitants qui vivent sans autre énergie que celle que leur offre la planète (une personne sur 4), la proportion des fleuves qui n’atteignent pas la mer ou l’accroissement de la consommation de feuilles d’eucalyptus. Ces chiffres rappellent que derrière le photographe en hélico, se cache une armée de chercheurs, notamment l’équipe de GoodPlanet, l’association fondée en 2005 par YAB. Les « vrais » écolos, s’il en est, peuvent s’énerver du fait que Yann Arthus Bertrand, se dise « décroissant » (courant d’idée qui met en cause la croissance, et prône une simplicité volontaire) ; mais ils ne remettent que peu en cause les chiffres mis en avant. Et ils se rassurent en se disant que la sérieuse ONU diffuse le film.  Certains trouveront peut-être les images d’YAB trop sublimes pour porter des chiffres catastrophiques. Lézardée la banquise fait rêver, mais les immenses décharges sur lesquels se retrouvent les pauvres de la planète ont des allures de Cauchemar de Darwin.

Et au final, lorsqu’il raconte leurs 4 vérités à des Saint-Thomas incrédules (« J’ai vu », «j’ai vu », « j’ai vu » ponctue Yann Arthus), l’écolo publicitaire espère plus faire vendre une idée que pleurer…. Il faut se dépêcher, explique cet adepte de la méthode Couet, d’ailleurs, regardez, cela à déjà commencé : le Costa Rica a choisi d’investir dans les protections du territoire plutôt que dans l’armée, les parcs naturels couvrent 13% de la planète ; même Bombay se penche sur la question des éco quartiers. Optimiste rêveur ? Ou fin pédagogue qui prêche le bien pour avoir le mieux ?

Pour voir le film sur internet, cliquez ici

La folk sort son flingue avec « revolver »
Angelina Jolie Wonder Woman et plus
marie

13 thoughts on “Critique… Yann Arthus Bertrand, Le prophète”

Commentaire(s)

  • bazin

    combien de millions d’euros ont couté les tournages des films de y a bertrand.Combien de millions de tonnes de pétrole ont couté ses survols du monde.Il est facile de culpabiliser les gens.Mais il est responsable des visites par des milliers de touristes des sites qu’il prétend défendre.Alors comprendra t il qu’il est responsable des erreurs des humains en grande partie?,
    Va t il arréter de se poser en censeur de l’humanité? Que sait t il de la vie sur terre si ce n’est ce qu’il veut bien nous faire croire? A t il seul le monopole de la vérité? N’est il ici que pour nous faire peur et cautionner les soit disants défenseur de la planète??????????????????????????????????????????? comme ce %@) » »& d’al gore qui jongle avec la peur des gens?????????

    juin 5, 2009 at 19 h 56 min
  • morin

    va te cultiver avant de parler!!!!!!! t’as peur tu veux pas voir la vérité en face? sache qu’ils ont raisons donc tu peux avoir peur et AGIS

    juin 5, 2009 at 20 h 26 min
  • Moi

    Eh! Oui! C dur de regarder en face sa propre bêtise! C pas parce kil montre c lieux, q des couillons doivent aller les polluer!! ils sont censés avoir un cerveau, comme tout l’monde et ki fonctionne normalement!! De plus, faut parler pour dire qlq chose de vrai, d’utile et de vérifié : le programme « compensé carbone 14 » permet de COMPENSER survols et autres!! Un commentaire dit :{C’est ce qui est enseigné en géographie en secondes et en terminales et on trouve tout ceci dans tout bon manuel}? Ben alors!!! si on apprenait ses leçons et qu’on les appliquait au quotidien, on en serait pas là!! Si son job ne plaît pas : changeons de chaîne!!! Sauf si on fait (pareseusement) une économie d’énergie (corporelle)!!! Il n’y a que la vérité ki dérange!! Alors, pour une fois,agir constructivement au lieu de parler destructivement! Mais bon! Y’en a ki sont trop bouché pour savoir et comprendre!!

    juin 5, 2009 at 22 h 28 min
  • Moi

    En fait on a peur de koi au fond? -> de perdre son égoïste petit confort en se foutant de ceux qui paient INJUSTEMENT les pots qu’on a soi-même cassés!! certains polluent et d’autres en meurent!! les premiers s’en foutent, les seconds trinquent

    juin 5, 2009 at 22 h 32 min
  • Moi

    si la situation était inversée, cela nous irait-il?

    juin 5, 2009 at 22 h 35 min
  • juliam

    Bazin >>> croyant critiquer YAB, tu ne fais que lui donner raison : c’est bien parce que le monde est peuplé d’individus comme toi que la planète court à sa perte !
    Si YAB cultive la peur comme tu dis, ce ne sera pas plus mal car il ne pousse pas les gens à consommer mais bien au contraire…

    juin 5, 2009 at 23 h 38 min
  • yabluimeme

    YAB a pollué plus en un film que je ne polluerai seul en 100 vies. Et il s’est bien éclaté, tant mieux pour lui.
    Il consomme dans ses villas avec ses hélicos ses avions plus en un mois que je consomme en un an.

    La morale des porcs je la laisse aux cochons. Y’a du Francis Lalanne dans cette démarche.
    Merci Marie pour cette dénonciation des Faux profaites. Cet article il est comme toi trop beau.

    juin 6, 2009 at 0 h 38 min
  • yabluimeme

    En plus un film, sa comm. Besson il pollue tout le temps. Vive la morale. Vive la morale. MMmmm J’adore ca. Besson il pollue le cinéma francais comme Godart avant lui. J’étouffe ahhhhhhhhhhh

    juin 6, 2009 at 0 h 41 min
  • morgane

    Tout d’abord, je voudrais rappeler que ce film est a but NON lucratif.
    Ensuite, je voudrais ajouter, et c’est lié au fait que le film soit a but non lucratif, que YAB ne cherche en rien à se créer l’image de l’artiste que va sauver l’humanité, même si je pense personnellement que c’est cet homme qui va nous sauver, mais que ce photographe n’a agit que parce qu’il est aujourd’hui le TEMOIN de l’action de l’homme sur la planète. Grâce à la technologie il a pu montrer au peuple DU MONDE la vérité. Alors certe son film a été couteux, certe lors de ses innombrables périples il a dégager dans l’atmosphère du CO2, mais c parce qu’au jour d’aujourd’hui notre système ne nous permet pas de faire autrement, que nous sommes les prisonniers d’un monde régi par l’argent. VOILA POURQUOI DES MILLIONS D’EURO ONT été VERS2 DANS LA RéALISATION DE CE FILM, mais qu’est-ce que 10 million d’euro, par rapport au milliard qui rentre dans les poche de la minaurité que dirige notre monde ?

    juin 6, 2009 at 15 h 27 min
  • morgane

    c a nous européens, à nous terrien de choisir de vivre en harmonie avec la nature. et je m’engage dans ce combat de tout les jours, dans ce combat que va BOULVERSER notre monde. Cela ne sera pas facil, il va falloir faire des sacrifices, mais je crois en l’humanité ….. tout est possible.

    juin 6, 2009 at 15 h 29 min
  • marilou

    Certaines réactions me sidèrent tout simplement. Cet entêtement à refuser en bloc les arguments.
    Donc il n’y a pas de réchauffement climatique. Le pétrole coule toujours à flot. Une partie de la population ne meurt pas de faim en cultivant notre nourriture etc…
    Alors certes le film de YAB n’est pas parfait mais qui l’est ?
    Voir en lui une espèce de lobotomiseur de cerveau me révolte. Il fait ce qui lui semble juste : éveiller les consciences. C’est sûr que pour nous, petits hommes riches, il est plus simple de refuser cete idée, de se dire qu’on peut toujours consommer, que des tas de scientifiques sont des charlatans, que les glaciers qui fondent depuis des années sont une coïncidence .
    N’avez vous pas envie de laisser une monde non pas parfait (car cela n’existe pas), mais passable à nos enfants?
    Visiblement nan, il vaut mieux tout nier en bloc et faire du cynisme pour critiquer une personne qui essaye changer les choses.
    (et cette histoire d’helicopter qui pollue trop etc… est vraiment ridicule, YAB aurait du faire un film comment ? une caméra sur l’épaule et des bonnes baskets aux pieds?)

    juin 7, 2009 at 0 h 09 min
  • Magnifiques, sublimes images, la terre est belle, le message de YAB est connu et j’adhère, une seule interrogation, si l’on devait traiter de la mort du cancer,du sida, des maladies génétiques, des accidents de la route et de bien d’autres catastrophes du quotidien de nos vies, YAB filmerait il un défilé de sublimes mannequins et de surfeurs bronzés sur les plages de Californie ?…

    juin 7, 2009 at 11 h 27 min
  • écocacalogie

    il n’ y pas de consenus scientifique sur le fait que l’homme provoque un réchauffement climatique! le groenland a connu des prairies vertes en l’an 1000 sans voiture! il y a eu 20 fois plus de CO2 à l’époque de la glaciation Ordovicienne-Silurienne! les scientifiques ne sont pas d’accord: plus de 30000 scientifiques critiquent la pensée unique du réchauffement du fait du co2 (voir http://petitionproject.org/)! YAB n’a aucune crédibilité scientifique car c’est un photographe (ancien photographe du paris-dakar): il n’a aucune qualification dans le domaine du climat; il n’a pas pas plus de crédibilité à parler du climat que notre boucher du quartier! le film « home » est truffé d’amalgames et n’a aucune crédibilité scientifique!ce film mélange les diagnostics et n’aborde pas les causes réelles (libéralisme à outrance entrainant pauvreté…)! en quoi mon changement de comportement pourrait faire baisser la pauvreté ou la famine dans le monde???hmmm?? ce film est un film de propagande qui va permettre indirectement l’acceptation de la taxe carbone qui a d’autres enjeux que le climat! alors taxer les gens serviraient à diminuer un peu le CO2 qui est en partie rejetée par les océans, le CO2 étant un des éléments provoquant l’effet de serre mais beaucoup moins que la vapeur d’eau, l’effet de serre jouant un rôle modéré dans le climat? YAB n’est pas un homme de science et n’a aucune compétence à parler du climat! il a choisi un camp des scientifiques, celui qui prône le réachauffement climatique du à l’homme! pourquoi n’a t-il pas parlé des scientifiques qui ne sont pas d’accord??? le réchauffement climatique global par la faute de l’homme est devenu une (mauvaise) religion où ceux qui critiquent sont des hérétiques! savez-vous que le climat a toujours changé et qu’il a pas attendu la naissance des voitures? si vous voulez être objectifs, il faut apprendre, acquérir des connaissances dans le domaine du climat et entendre tous les scientifiques… si vous entendez qu’une partie, vous devenez sourds!!! et la surdité ou le fait de ne voir que d’un oeil n’aide pas l’Humanité!

    septembre 15, 2009 at 13 h 21 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *