Cinema

Viva Riva : le thriller made in Kinshasa

Viva Riva : le thriller made in Kinshasa

17 avril 2012 | PAR Elodie Rustant

Riva, jeune et séduisant truand, revient à Kinshasa après 10 années d’absence, bien décidé à devenir le nouveau roi des sulfureuses nuits congolaises. Mais l’argent qu’il essaime joyeusement dans les clubs de la ville est celui de son ex-patron, bien décidé à remettre la main dessus. Le voici traqué dans les dédales d’un Kinshasa vénéneux, où la violence éclate à chaque coin de rue. Une militaire déguisée en nonne, un caïd et sa superbe fiancée, des hommes de main véritables bouchers se joignent à cette course effrénée où chacun lutte pour sa survie et, surtout, pour être le dernier à rafler le magot.

Si, dans sa forme, Viva Riva ne présente pas une originalité folle, il s’agit pourtant d’une spectaculaire prouesse pour le très discret – en fait quasi inexistant – cinéma congolais. Cette production n’a rien à envier aux meilleurs thrillers américains. Montage ciselé, casting sexy, et vrais bons méchants, tout est réuni pour un cocktail explosif. Patsha Bay (Riva), célèbre au Congo pour ses performances de chanteur, se montre très convaincant, et Many Malone (Nora), toute de paillettes vêtue, ferait fondre un ours polaire. Le fric coule à flot et gangrène la ville. Astucieuse critique du capitalisme sauvage et des conséquences d’un lourd passé colonial.

Dans cette lutte acharnée, un seul en réchappera après une fin apocalyptique à la Reservoir Dogs, où humanité et innocence seront épargnées in extremis par une fugitive vision.

En salles le 18 avril 2012.

Photos : © Happiness Distribution

4e édition du Festival Beauregard : la programmation complète dévoilée
Les sorties ciné du 18 Avril 2012
Elodie Rustant

One thought on “Viva Riva : le thriller made in Kinshasa”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *