Cinema
Un cinéma de moins Avenue des Champs-Elysées.

Un cinéma de moins Avenue des Champs-Elysées.

04 août 2016 | PAR Antoine Roynier

Le Gaumont situé au 50 avenue des Champs-Elysées a fermé ses portes définitivement dimanche. Cette événement témoigne de la transformation de « la plus belle avenue du monde » en lieu touristique.

Le Gaumont Ambassade a fermé définitivement ses portes le 31 juillet. Les raisons ? Selon l’entreprise, le lieu ne répond plus aux « standards de qualité, de confort et d’accessibilité » et « l’espace du hall et des dalles» n’est pas « adapté aux personnes à mobilité réduite ». Une autre salle obscure disparaît sur les Champs-Elysées. Le cinéma inauguré en 1959, constitué de 7 salles et 1568 fauteuils, était pourtant un établissement important du septième art parisien. Il sera remplacé par un magasin de chaussures.

Une preuve de plus de la transformation de la « plus belle avenue du monde », qui comptait à un moment vingt salles de cinéma. Il en reste aujourd’hui quatre. Les Champs-Elysées deviennent un lieu principalement touristique rempli de magasins de luxe ou de grandes enseignes de restauration.

 

La fermeture de cet endroit emblématique du cinéma parisien a agité les réseaux sociaux. Le réalisateur Jean-Paul Salomé a, par exemple, déploré sur Twitter cette annonce en indiquant que : « c’est en voyant Le Voyou en 1970 au Gaumont Ambassade que j’ai eu envie de faire du cinéma ».

Visuel: © Twitter

« La Succession »: après « Le Magasin des suicides », la famille des suicidés
[Arles] Les Rencontres de la Photographie : une édition 2016 sous le signe de la création
Antoine Roynier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *