Cinema

Trust de David Schwimmer

Trust de David Schwimmer

09 septembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

En compétition au Festival du Film Américain de Deauville (voir notre article), « Trust » met en scène le viol d’une adolescente choyée. Avec le formidable Clive Owen dans le rôle du père.

Will et Lynn Cameron habitent dans une confortable maison de la banlieue de Chicago, entourés de leurs trois enfants. Will (Clive Owen) est un publicitaire qui a réussi, sa femme (Catherine Keener) une maman modèle. Alors qu’ils s’apprêtent à envoyer leur fils aîné à l’université, et que la petite dernière est mignonne à croquer, leur fille Annie (Liana Liberato), 14 ans, est une jeune et jolie volleyeuse qui cherche tout à fait normalement à traîner avec les filles cools du lycée. Via mac et i-phone, l’adolescente rencontre un compagnon idéal : Charlie, qui dit avoir 16 ans, vivre en Californie et donne des conseils à Annie pour qu’elle soit qualifiée par son lycée pour faire des compétitions de Volley. Les échanges entre Annie et Charlie deviennent de plus en plus fréquent et une idylle naît. Mais Charlie a menti sur son âge, il dit avoir 20 ans, puis en avoue 25. Annie décide de le rencontrer tout de même. Elle voit débarquer un homme entre 35 et 40 ans qui lui offre de la lingerie rouge et l’entraine dans un motel où il la viole. La meilleure ami d’Annie a aperçu Charlie et lance le signal d’alarme. Le FBI mène son enquête pour retrouver le violeur. La famille d’Annie est dévastée et son père devient presque fou de n’avoir su la protéger. Pour Annie, la situation es d’autant plus douloureuse qu’elle est tombée amoureuse de Charlie et qu’elle reste longtemps dans le déni du viol.

Cru, extrêmement réaliste, bien rythmé et très documenté, le premier long-métrage de David Schwimmer s’attaque avec succès à un sujet quasi-tabou. Dans le rôle d’Annie, Liana Liberato est extrêmement vivante, et dans le rôle du père, live Owen plus viril et fragile que jamais. Un film fort.

« Trust » de David Schwimmer, avec Clive Owen, Catherine Keener, Liana Liberato, USA, 2010, 1h46.

Jessie J en showcase privé au VIP Room
Terri, d’Azazel Jacobs
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Trust de David Schwimmer”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *