Cinema

Toute l’histoire de mes echecs sexuels : hilarant !

07 mai 2009 | PAR Eric

sexuelsLes documentaires ont le vent en poupe. Considérés comme des œuvres à part entière, rares sont les semaines sans qu’une sortie de ce type de long-métrage ne soit au programme. Le 6 mai, un genre différent sort sur les écrans. Toute l’histoire de mes échecs sexuels pose la question du vrai et du faux. Est-ce un faux documentaire ou une vraie fiction? Mais après tout, nous sommes au cinéma, et c’est la toute la magie du septième art qui nous fait croire qu’un événement joué est bien réel.

Chris Waitt (réalisateur du film) vient de se faire larguer par sa copine après 3 semaines. Le ciel lui tomberait sur la tête, la réaction serait la même. Un idée saugrenue lui traverse l’esprit : réaliser un film dans lequel il  va retrouver toutes ses ex pour leur demander pourquoi elles l’ont plaqué.

Qu’importe le doute sur la véracité des faits, le film est avant tout une histoire qui pourrait être vraie (ou presque), l’histoire d’un adulescent, ou ado attardé, trente ans, qui recherche (désespérément) la raison qui pousse les femmes à le plaquer. Bref, il s’agit d’un film sur l’amour en général. Certains moments sont émouvants et plein de sensibilité. Passage obligé suite à un plaquage : les plaintes  du réalisateur. Il subit les évènements, maîtrise à merveille le grognement et donne l’impression d’être sous anesthésie constante.

Chris Waitt va tenter de revoir toutes ses ex.
Chris Waitt va tenter de revoir toutes ses ex

L’autodérision est de mise. Le trentenaire ne veut pas que l’on s’apitoie sur son sort. Il a pour dessein de faire rire à travers ses diverses tentatives d’entrer en contact avec ses « ex-périences » et ainsi régler son « problème » du dessous de la ceinture (le pauvre gars à aussi des difficultés sexuelles). Une solution à ses pannes d’amour : se gaver de Viagra et… nous n’en dirons pas plus… scènes surréalistes et hilarantes.

Chris Waitt montre son talent qui combine à merveille humour décapant, sensibilité et réflexion sur l’amour pour ce Feel-Good movie.

Eric Provot

Toute l’histoire de mes échecs sexuels, de et avec Chris Waitt, avec également Alexandra Boyarskaya, Danielle McLeod, Olivia Trench, Hilary Waitt, Angleterre, 2008, 1h33. Sortie le 6 mai.
STRICLY HOUSE 7 ANS ! au showcase ce soir (7 mai)
Un week-end à Sanary
Eric

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *