Cinema

Sorties cinéma de la semaine (31/08/2011)

Sorties cinéma de la semaine (31/08/2011)

31 août 2011 | PAR Tristan Karache-Prudent

Pour les sorties ciné de la semaine, on pourra retrouver les images stupéfiantes des profondeurs de la terre dans « La grotte des rêves perdus », du cinquième volet de la terrible série des « Destination finale », d’une histoire d’amour à la Shakespeare « La guerre est déclarée », une belle histoire entre un père et son fils dans « La ligne blanche », d’une comédie bien trempée avec « Le monde de Barney », du choix d’un adolescent entre les facilités de la rue et la difficulté de l’éducation dans « Neds », du burlesque gang de voleurs de banque au sein de « La planque », du thriller « R.I.F » avec Yvan Attal et de la comédie sportive « Les winners » remarquée au festival Sundance.

La Grotte des rêves perdus (Etat-Unis/Français/Anglais/ Canadien/Allemand/Documentaire/Historique)
Réalisé par Werner Herzog
Avec Werner Herzog, Dominique Baffier, Jean Clottes
C’est une grotte immense, protégée du monde depuis 20 000 ans parce que le plafond de son entrée s’est effondré. C’est un sanctuaire incrusté de cristaux et rempli de restes pétrifiés de mammifères géants de la période glaciaire. Pourtant, ce n’est pas le seul trésor que ce lieu unique au monde avait à nous offrir…
En 1994, au sud de la France, les scientifiques qui ont découvert la grotte sont tombés, ébahis, face à des centaines de peintures rupestres, des œuvres d’art spectaculaires réalisées il y a plus de 30 000 ans – presque deux fois plus vieilles que les peintures rupestres les plus anciennes découvertes jusqu’alors. Ces dessins, ces œuvres, ces témoignages exceptionnels ont été créés à l’époque où les hommes de Neandertal parcouraient encore la terre, en un temps où les ours des cavernes, les mammouths et les lions étaient les espèces dominantes sur notre continent.
Depuis, seules quelques très rares personnes ont été autorisées à pénétrer dans la grotte, et ses chefs-d’œuvre sont restés à l’abri des regards – jusqu’à ce que Werner Herzog obtienne l’autorisation d’y réaliser un documentaire d’exception. Avec ses caméras 3D, Herzog a capté toute la beauté de ces merveilles dans l’un des sites les plus grandioses qui soit. Dans un saisissant voyage visuel, Herzog nous entraîne à  la rencontre de nos très lointains ancêtres, à la découverte de la naissance de l’art, de la symbolique puissante des lieux et des étranges personnes qui vivent aujourd’hui dans les environs.

Destination finale (Etats-unis/Epouvante-horreur/Thriller)
Réalisé par Steven Quale
Avec P.J. Byrne, Nicholas D’agosto, Tony Todd
Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu’un homme soit victime d’une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l’effondrement d’un pont suspendu. Ce groupe d’âmes innocentes n’était pas supposé survivre, et, dans une course terrifiante contre le temps, ces malheureux tentent frénétiquement de trouver le moyen d’échapper au sinistre agenda de la Mort.

 

 

 

La guerre est déclarée (Français/Comédie Dramatique)
Réalisé par Valérie Donzelli
Avec Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm, César Desseix
Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d’amour, la leur…

 

 

 

 

La ligne blanche (Français/Comédie dramatique)
Réalisé par Olivier Torres
Avec Pascal Bongard, Elliott Murphy, Julien Bouanich
Jean, comédien de théâtre respecté, mène une vie dissolue. Séparé de la mère de son enfant Sylvain, il consacre l’essentiel de son temps à son travail, à l’alcool et aux femmes. Sylvain, en pleine adolescence, ressent le besoin de se rapprocher de son père. Sur un coup de tête, tous deux partent rejoindre un vieil ami de Jean, Bob l’Américain, qui vit dans un ranch isolé. Dès lors ils vont tenter de s’appréhender mutuellement, avec maladresse, hésitation et parfois même avec violence.

 

 

Le monde de Barney (Canadien/Italien/Comédie dramatique)
Réalisé par Richard Lewis
Avec Paul Giamatti, Rosamund Pike, Minnie Driver
L’histoire du politiquement incorrect, impulsif à la vie bien remplie, Barney Panofsky.

 

 

 

 

Neds (Français/Anglais/Italien/Drame)
Réalisé par Peter Mullan
Avec Conor McCarron, Gregg Forrest, Joe Szula
« Si vous voulez un NED, vous allez avoir un putain de NED ! »
Glasgow, 1973. Le jeune John McGill est sur le point d’entrer au collège. Garçon brillant, la voie est cependant loin d’être toute tracée pour lui, entre un père violent et les préjugés de ses professeurs qui n’ont pas oublié son frère aîné « irrécupérable », Benny, devenu membre des NEDS. Les NEDS (Non Educational Delinquents), dangereuses petites frappes, font régner la terreur dans les quartiers. La réputation de Benny vaut à John d’être protégé et lui ouvre très vite les portes du gang.

 

 

La planque (Français/Action/Comédie)
Réalisé par Akim Isker
Avec Jalil Naciri, Gilles Bellomi, Ahcen Titi
Kiko, Gilles et Pera braquent une banque et s’enfuient avec 45 millions d’euros répartis dans trois sacs Vuitton. En sortant, ils découvrent avec stupéfaction que Titi, le chauffeur du gang, et sa Fiat Panda ont disparu. Kiko, la tête pensante du trio cagoulé, ne trouve pas de meilleur refuge qu’un commissariat pour échapper à la police !

 

 

 

R.I.F (Français/Policier)Réalisé par Franck Mancuso
Avec Yvan Attal, Pascal Elbé, Talid Ariss
Sur la route des vacances, la femme de Stéphane Monnereau, capitaine de police à la P.J. parisienne, disparaît. Les indices semblent indiquer qu’il n’est peut-être pas étranger à cette disparition. Pour éviter d’être placé en garde-à-vue, Stéphane prend la fuite avec son fils. Désormais il devra assumer seul sa double mission : se disculper aux yeux des enquêteurs et savoir ce qui est vraiment arrivé à sa femme.

 

 

 

Les winners (win win) (Etats-Unis/Comédie/Drame)
Réalisé par Thomas McCarthy
Avec Paul Giamatti, Amy Ryan, Bobby Cannavale
Un jeune athlète en fugue bouleverse la vie familiale et professionnelle d’un coach de lutte de lycée…

Les revenants : Laura Kasischke plonge dans les limbes des sororités des campus américains
Claude Lanzman condamne les manuels scolaires pour un banissement supposé de la Shoah
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *