Cinema

Sorties ciné du 10 juin : une semaine placée sous le signe de la diversité

08 juin 2009 | PAR Gilles Herail

Beaucoup de sorties cette semaine, qui osent affronter les premières lueurs du soleil estival. Parmi ces outsiders, laboiteasorties tente de dêmeler le très bon du moins très bon.


coralineCoraline : Henry Bellick, heureux créateur avec Tim Buron de l’étrange noel de monsieur Jack, s’est lancé dans un projet solo très personnel (Enfin, présenté comme tel… ça fait toujours mieux). Le procédé d’animation (des marionnettes) et l’ambiance gothique (à la noces funèbres mais en plus modéré) donnent juste envie. Un de nos critiques a eu la chance de voir cette petites perle, il y est retourné deux fois depuis.

Plus d’infos sur ce film

sunshinSunshine Cleaning : le cinéma indépendant américain aime à présenter chaque année un petit film d’une heure 30 porté par des personnages décalés et un humour tendre et loufoque. Les producteurs de Little Miss Sunshine offrent ici une nouvelle comédie fondée sur un concept simple et efficace : deux soeurs en difficulté ouvrent une entreprise de nettoyage de scène de crime! Et comme d’habitude, le film nous a beaucoup plu (voir la critique ici). On l’aura un jour (le cinéma Sundance), on l’aura.

Plus d’infos sur ce film

je-vaisJe vais te manquer : entrez dans un territoire connu et surexploité : la comédie chorale à la française, son ton doux amer, et sa réalisation pépère. Pourquoi je vais te manquer peut se distinguer des poncifs du genre ? Pour sa réalisatrice, Amanda Sthers, une romancière à succès, et son casting original (Arditi, Bouquet, Marivin…). Comme dirait Souchon, « c’est déja ça ».

Plus d’infos sur ce film

bo-gosLes beaux gosses : affiches et trailers nous présentent des adolescents de la pire espèce, aussi boutonneux que geeks. On nous promet un teen movie à la française mais aussi une sélection cannoise surprenante. La caution Djeuns de Cannes ou un ovni entre Almodovar et American Pie?

Plus d’infos sur ce film

les-intrusLes intrus : après un véritable petit bijou (Jusqu’en enfer), voila un nouvel exemplaire de l’horreur sauce Hollywood. Peur ou pas peur, nous attendons vos avis…

Plus d’infos sur ce film

dancingDancing girls : le cinéma américain aime les cas préformatées: après le film »indé », le film d' »anim », et la « série B », voila le film de danse. Des beaux acteurs, un BO RnB et souvent un succès assuré. Une logique qui frôle le cynisme.

dauphinsDauphins et baleines : nomades des mers est la sortie familiale du moment, projetée dans des salles très spéciales, telles la Géode. Dès cette après-midi, nous aurons la voix de Charlotte Rampling.

Cycle Bunuel : trois oeuvres majeures de Bunuel ressortent ce 10 juin en salle. Un bon moyen de redécouvrir un des cinéastes majeurs du siècle dernier.

whoWho’s that knocking at my door ? Un Scorsese est toujours un grand plaisir cinématographique. Quand Harvey Keitel est de plus à l’affiche, l’achat d’une place de cinéma semble inévitable: la critique ici :

Ne pas oublier la sortie en DVD de J’irai dormir à Hollywood.

DVD J’irai dormir à Hollywood : retrouvez votre âme de voyageur
Verdi ce soir sur France Inter
Gilles Herail

One thought on “Sorties ciné du 10 juin : une semaine placée sous le signe de la diversité”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *