Cinema

Sortie Dvd de trois films de Lionel Rogosin

21 avril 2010 | PAR Coline Crance

 Le 21 avril chez Carlotta film sortent  trois films restaurés de Lionel Rogosin, l’un des pionniers du cinéma indépendant américain, On the Bowery, Come back , Africa , Good times, Wonderful times.

  « D’après moi, ce type est probablement le plus grand documentariste de tous les temps » John Cassavetes.

 Lionel Rogosin influencé par Robert Flaherty et le néoréalisme italien est l’un des pionniers du cinéma indépendant américain. Il fonde la Bleeker street cinema à New York en 1960 qui devient l’un des centres les plus importants du cinéma d’art et essai de New York avec le New Yorker cinema et une sorte d’université du cinéma pour de jeunes réalisateurs comme Milos Forman, Francis Ford Coppola .. Lionel Rogosin a  influencé toute une générations de cinéastes et contribué grandement à la construction d’un « état d’esprit indépendant » dans le cinéma américain.

Fortement marqué par la seconde Guerre Mondiale, profondément touché et inquiété par le fascisme et le racisme, il les dénonce en développant un cinéma « social » dont Les trois films restaurés en sont les parfaits exemples. Loin du star system de l’époque, il filme les quartiers pauvres de New York , the Bowery , dénonce l’apartheid dans Come Back , Africa, milite contre l’oubli, contre une société du spectacle où l’on se gausse de tout, dans Wonderful times. Carlotta film sort donc ce moisci, trois films forts , engagés qui cristallisent les grands combats menés par Lionel Rogosin.

 Lionel Rogosin saisit la réalité au plus près , filme ces gueules cassées pour livrer un réalisme brut, une vision du monde rageuse et novatrice qui marquera profondément une grande partie des cinéastes indépendants américains. Entre la fiction et le documentaire , ces films repoussent les carcans sociaux, les non dits et insufflent une réelle liberté au cinéma américain de l’époque. Salué par la critique européenne et les cinéastes indépendants américains , il ne sera pourtant jamais reconnu ni aidé par les États Unis.

L’importante restauration de ses œuvres depuis quelques années est donc une réelle chance et permet de redécouvrir et de comprendre l’œuvre majeure de ce cinéaste qui n’avait pas peur de poser un vrai regard sur le réel. L’interview  de Gian Luca Farinelli, directeur de la cinémathèque de Bologne permet au spectateur de mieux comprendre la place de ce cinéaste dans le paysage cinématographique mondiale. L’ajout  de moyens métrages de cet homme d’idée et de combats sur les DVD en lien avec les trois films,  permettent aussi de mieux saisir ses engagements et cet artiste au travail et font de ces DVD de précieux témoignages cinématographiques.

 

« To tell the truth as you see it, incidentally, is not neccessarily the truth. » Lionel Rogosin

Gagnez 5×2 places pour Rosa la rouge le 1er mai à la Ferme du Buisson
Le coming out du magazine « Mithly » sème le trouble en terre marocaine
Coline Crance

One thought on “Sortie Dvd de trois films de Lionel Rogosin”

Commentaire(s)

  • rivault

    Merci pour l’info! les trois films sont super bien restaurés, et les bonus éclairent bien et les méthodes, les motivations et les époques où les films ont été tournés. Dommage que « Good Times, wonderful times » ne soit pas reconnu au même titre que les deux autres longs métrages, c’est un films saisissant (surtout pour l’époque) qui mélange futilité et tragédie et fait froid dans le dos, si on considère que la pluspart des « va-t-en-guerre » tiennent encore les mêmes discours, ont toujours le même « élan » et la même bravoure..;de salon… Ce ernier film m’a abasourdie, le contraste est saisissant et porte à réfléchir plus que n’importe quelle leçon de morale. A voir! absolument, pour confirmer les raisons du pacifisme et des mouvements anti-guerre!!

    avril 27, 2010 at 22 h 16 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *