Cinema

Sortie ciné : J’ai oublié de te dire

26 avril 2010 | PAR Geraldine Pioud

J’ai oublié de te dire est un concentré d’émotions habilement filmé, joué, monté… Omar Sharif et Émilie Dequenne au sommet de leur art, pour un film magnifique et intelligent. Un gros coup de coeur!

Sur le papier rien d’extraordinaire : un vieil homme, Jaume, (Omar Sharif) atteint de la maladie d’Alzheimer, se prend d’affection pour une jeune femme un peu perdue, Marie (Émilie Dequenne). L’un et l’autre vont s’apprivoiser et ré-apprendre à aimer la vie. Jusque là on imagine le tableau. Sauf que le cinéma ne nous offre jamais ce que l’on attend. Jaume et Marie sont incarnés par de très grands acteurs : Omar Sharif, plus beau que jamais, est incroyable de justesse et de tendresse ; Émilie Dequenne, écorchée vive sensible et un peu perdue, montre toute l’étendue de son talent. Outre ces deux acteurs qui s’accordent à la perfection, l’image se pare de jolies contrastes : logique, l’essentiel du propos tourne autour de la peinture. Et comme le dit Jaume à Marie, « peindre en faisant corps avec le monde », l’esthétique filmique fait corps avec l’univers.

Fluide et réalisé avec délicatesse, J’ai oublié de te dire est un enchantement de chaque instant. Incroyable quand on sait qu’il s’agit d’un premier long métrage! Laurent Vinas-Raymond réussit à aborder des thématiques simples (l’amitié, la fidélité, le respect des valeurs, l’amour,…) sans tomber dans les clichés ringards, et filme ses acteurs avec beaucoup de sincérité. Résultat : un film émouvant qui prend au ventre… jusqu’aux larmes. Alors sortez vos mouchoirs!

J’ai oublié de te dire, de Laurent Vinas-Raymond, avec Omar Sharif, Emilie Dequenne, Anne Canovas, Franck Gourlat, Cali
Sortie le 28 avril 2010

Infos pratiques

Concert Girls VS Boys au Dansoir Karine Saporta : Soirée Boys
Vidéo : « Haifisch », le nouveau single de Rammstein
Geraldine Pioud

One thought on “Sortie ciné : J’ai oublié de te dire”

Commentaire(s)

  • Charlotte

    Un très beau film, émouvant mais sans pathos. Il vous emporte totalement, bien après la fin de la projection l’histoire et les personnages vous accompagnent encore.

    avril 30, 2010 at 21 h 43 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *