Cinema
Somewhere : merci Mademoiselle Coppola!

Somewhere : merci Mademoiselle Coppola!

03 janvier 2011 | PAR Geraldine Pioud

Le dernier film de Sofia Coppola, « Somewhere », n’a pas volé le Lion d’Or reçu au dernier festival de Venise. Sobre et pudique, « Somewhere » affirme le talent de metteuse en scène de la fille de Francis Ford…

 

Avec un scénario qui pourrait être auto-biographique, Sofia Coppola évoque sa vision de la célébrité. Dans le fameux hôtel Château Marmont à Hollywood, l’acteur Johnny Marco (Stephen Dorff) collectionne les filles, donne des fêtes, boit plus que de raison. Il sort parfois au volant de sa Ferrari, pour des castings ou des promos de films. Son quotidien se déroule ainsi, sans éclat véritable, sans étincelle. Il s’ennuie et malgré cette multitude de gens qui l’entourent, Johnny est terriblement seul. Un matin, il est réveillé par surprise par Cléo (Stephen Dorff), sa fille de 11 ans : son ex-femme lui demande de s’en occuper pour une durée indéterminée.

Film après film s’affirme la « Sofia Coppola touch ». La réalisatrice pose sa caméra de façon presque « innocente  » dans des endroits pourtant essentiels : son vrai talent réside dans une notion du cadre, du hors-cadre, du champ, du hors-champ très aiguisée. Elle sait raconter une histoire somme toute très banale avec candeur et intensité, en laissant ses acteurs être libres tout en étant condamnés à la remise en question. Sofia Coppola a un vrai sens de la mise en scène, un perfectionnisme subtil qui éclate dès la scène d’ouverture : un bolide tourne sur un circuit; le temps s’étire, la bande son raconte l’histoire d’une vie en même temps que l’absence et la présence dans le cadre évoque la solitude du personnage. Le cinéma de Sofia Coppola est fait de ces petites choses qui n’ont l’air de rien mais qui racontent tout, de ces moments anodins mis en lumière par sa caméra. Somewhere se respire, se déguste, et comme un bon vin, certain qu’il sera encore meilleur avec les années!


Somewhere (Sofia Coppola) : bande annonce #1 VO
envoyé par cloneweb. – Court métrage, documentaire et bande annonce.

Somewhere, de Sofia Coppola, avec Stephen Dorff, Elle Fanning, Chris Pontius, Michelle Monaghan
États-Unis, 1h38, Comédie dramatique
En salles le 5 janvier 2011

Infos pratiques

Harry Brown : haletant et un peu violent…
L’âge d’or d’Israël Galván au Théâtre de la Ville
Geraldine Pioud

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture