Séries
« Visitors », la première série française de Warner TV est phénoménale

« Visitors », la première série française de Warner TV est phénoménale

08 mai 2022 | PAR Yaël Hirsch

Première production Warner TV Original française créée et réalisé par Simon Astier, Visitors débarque le 10 mai sur nos écrans. Une série léchée et bien rythmée qui joue sur le rétro et l’étrange à partir de l’atterrissage d’un vaisseau spatial dans une petite ville…

Simon Astier et les extra-terrestres

Dans la petite ville de Pointe-Claire, Richard (Simon Astier) commence sa première journée comme flic. Ce faisant il « laisse derrière lui » ses deux associés dans le magasin de jeux-vidéos qu’ils tenaient ensemble et il surprend sa femme, Nancy (Tiphaine Daviot), qui est l’agent immobilier à succès de la ville. Au moment même où Richard enfile de costume qui a été celui de son grand-père les informations annoncent qu’un vaisseau non identifié aurait percuté notre planète, dans le champ d’un paysan assez ivrogne. Richard va mener une enquête du troisième type, envers et contre tous…

Une série B magnifiée

Structurée en 8 épisodes de 25 minutes extrêmement bien utilisées, Visitors prend son temps pour poser son ambiance et exposer ses personnages. Et réussit dès le milieu du premier épisode à nous plonger dans un univers délicieusement rétro et en même temps intemporel, dans un pastiche d’un thriller américain avec des policiers en chemise verte mais dans un bled où les trognes, les habitudes, les noms et la langue sont très françaises. Les dialogues sont justes, la SF faite avec trois bouts de ficelles mais avec le bon cadre et la bonne photo, ça marche! Pour les geeks, les références nombreuses (il y a bien sûr la série V des années 1980 dont Visitors est inspiré mais aussi X-Files ou les films de John Carpenter). On se laisse très volontier happer, notamment quand on retrouve des acteurs que l’on adore comme Arnaud Tsamère, Vincent Desagnat ou Florence Loiret-Caille… Une proposition originale, à ne pas manquer.

Visitors, de Simon Astier, avec Simon Astier, Damien Jouillerot, Vincent Desagnat, Arnaud Tsamère, Florence Loiret-Caille, Tiphaine Daviot… 8X25 minutes, à voir les 10, 17 et 24 mai en vod.

visuel (c) affiche Warner Bros

Picasso, l’effervescence des formes, à la Cité du vin de Bordeaux
Bernhard Schlink: Couleurs de l’adieu
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture