Séries

Une 61e cérémonie des Emmy Awards sans surprise

21 septembre 2009 | PAR Audrey Saoli

La 61e cérémonie des Emmy Awards a eu lieu hier soir. Les oscars de la télévision ont récompensé, tout comme l’année dernière, Rock 30 et Mad Men.

emmy-awards

Mad men est le portrait ironique d’une agence de publicité dans les année 30, il confirme donc son succès en recevant, cette année encore, le prix de la meilleure série dramatique.

mad-men

Côté comique c’est Rock 30 qui est encore acclamé par la critique. Cette série raconte de manière humoristique la vie d’une chaine de télévision installée au 30 Rockfeller Plaza, l’adresse de NBC (chaine sur laquelle la série est diffusée).

rock-30

La série Urgences qui a diffusé ses derniers épisodes tire aussi son épingle du jeux en recevant le prix de la meilleure réalisation d’une série dramatique.

urgences

Le prix de la meilleure émission de variété est attribué à American Idol. Susan Boyl est le buzz qu’elle a provoqué en gagnant l’émission ne doivent pas y être pour rien.

american-idol

Glen Close quant à elle remporte la récompense de la meilleure actrice dans une série dramatique pour son rôle dans Damages où elle joue une patronne véreuse qui entraine dans ses manigances sa jeune assistante.

damages

Côté comédien c’est Brian Canston dans Breaking Bad qui remporte le prix du meilleur acteur dramatique pour son rôle de père malade d’un cancer qui devient trafiquant de drogue.

breaking-bad

Toni Colette surprend tout le monde dans cette cérémonie répétitive en remportant le prix de la meilleure actrice dans une série comique. Dans la série United States of Tara elle joue le rôle d’une mère de famille souffrant de troubles de la personnalité.tara

Mais le grand vainqueur de la soirée est le film Greys Garden qui remporte le prix du meilleur téléfilm en relatant l’histoire vraie de la tante et la cousine de Jacky Kennedy Onassis qui ont vécu enfermés dans leur maison délabrée pendant des décennies.

greys-garten

C’était donc un cru similaire à celui de l’année dernière que nous ont offert les Emmy Awards 2009.

Robbie Williams de retour chezTake That
Hugh Laurie : le médecin imaginaire est vraiment malade
Audrey Saoli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *