Séries

Les temps forts de la programmation des chaines Disney pour la saison 2015-2016

Les temps forts de la programmation des chaines Disney pour la saison 2015-2016

31 août 2015 | PAR Sandra Bernard

Pour la saison 2015-2016 les chaînes Disney, leader français des chaînes jeunesse payantes, ont fait le plein de nouveautés. Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, avec une programmation qui fait la part belle aux valeurs sûres, mais également au créations originales.

Sur Disney Channel, qui approche gentiment de la vingtaine (en 2017), l’événement du semestre est, à n’en pas douter, le film the Descendants (diffusé le 16 octobre) qui voit se rencontrer les enfants des grands méchants (Cruella, Maléfique, la Méchante reine et Jafar) et des gentils (Belle et la Bête, Mulan, Simplet, Prince charmant, etc.) au sein d’une école. Affrontements musicaux et complots jalonnent ce récit réalisé par Kenny Ortega, créateur de la trilogie High school musical (qui fête ses dix ans). Lors de sa diffusion aux USA, le film a attiré plus de 12 millions de téléspectateurs et deux millions supplémentaires en replay. La licence est abordée de manière transmedia avec la création d’une série animée, une présence accrue sur les réseaux sociaux, la bande originale disponible dès septembre sur deezer incluant des chansons localisées, la publication d’un livre préquel.

Avis aux fans de Violetta, le phénomène de teen novela continue avec une nouvelle saison, un documentaire prévu pour décembre et une série de concerts en France. Devant ce succès, voici venir Soy Luna, prochaine teen novela produite en Argentine, une bluette adolescente entre rollers et premiers flirts. Avec une belle brochette d’acteurs dont le look oscille entre Hélène et les garçons et les premiers épisodes de friends (#nostalgie).

Côté production française c’est le téléfilm mère fille California dream qui tient le haut de l’affiche. C’est une reconnaissance pour la mini série, après seulement quatre saisons. Cette fois, le duo vit un road trip mouvementé aux states. Pour les cuisiniers en herbe et les gourmets précoces, Disney a prévu une nouvelle saison de son émission L’atelier de Rémi : tout le monde peut cuisiner. Cette émission présente vingt duos d’enfants cuisinant, aidés de chefs, des petits plats pour leur famille.

Sur Disney XD, ce ne sont pas moins de 17h hebdomadaires de programmes Marvel qui sont prévus !! Action, super héros et humour pas toujours finos, mais compréhensibles par les minos, sont annoncés. La saison 2 de Star Wars Rebels débutera dès septembre 2015 par un pilote de 45 minutes, preuve s’il en est de son succès. L’on y annonce d’ailleurs la présence du lord Sith Dark Vador himself! Quelques épisodes de la série d’animation Lego Star Wars trouveront également leur chemins jusqu’à nos écrans. Enfin, la très attendue série d’animation les gardiens de la galaxie fera ses débuts en 2016. Une vraie chaîne pour petits et grands geeks. Les geeks seront également servis avec la diffusion de Marcus levels dont rien que le nom laisse songeur (dans le bon sens).

Pour les tous petits (3-7 ans), Disney junior propose deux nouvelles séries. L’une sur boucle d’or et le petit ourson où les héros des autres contes feront des happening et, en 2016, le très attendu : la garde du roi lion narrant les aventures du dernier fils de Simba et de Nala pour défendre la terre des lions. Un lionceau un tantinet punk avec sa crête auburn et son tatouage. Espérons que cette série renoue avec l’esprit du film original, référence pour toute une génération.

Last but not least, la toute jeune chaîne Disney cinéma, lancée au début de l’été sur canalsat propose des programmes grand public, avec des temps forts lors de la première diffusion des films Disney, Pixar et Star Wars. Les classiques, tout comme les comédies romantiques, seront également au rendez vous pour des soirées familiales consensuelles et régressives.

Mais Disney en France ce n’est pas que quatre chaînes, c’est aussi des journaux, un site drainant plus de 2 millions de visiteurs uniques par mois, une forte présence sur les réseaux sociaux et des partenariats avec d’autres grands groupes. Ainsi, avec Orange, Disney lance pop pick and play, un service mêlant vidéo à la demande et jeux vidéo autour de thématiques semestrielles.

Autre innovation, Disney English. Un programme pédagogique disponible à la demande, élaboré avec des professeurs pour aider les plus jeunes à apprendre l’anglais avec des mini jeux et des comptines.

Plusieurs de ces programmes sont développés suivant les quatre grands engagement de Disney : manger bouger pour apprendre aux enfants et aux parents comment mieux manger, Tolérance et différences sur les thématiques de l’exclusions, éducation aux langues et sensibilisation à la nature.

Visuels : © Sandra BERNARD

« Toute la lumière que nous ne pouvons voir », d’Anthony Doerr : un prix Pulitzer qui se lit comme on regarde un bon film
Biocoiff’ dix ans d’expérience pour chouchouter vos cheveux
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *