Séries
La jeune fille et la nuit, une adaptation en série d’un roman à succès de Guillaume Musso

La jeune fille et la nuit, une adaptation en série d’un roman à succès de Guillaume Musso

28 octobre 2022 | PAR Ilan Lévy

Une histoire trouble avec de nombreux retours en arrière sur la disparition non résolue d’un professeur et de son élève.

Les retrouvailles

En 2022, écrivain à succès, exilé à Londres, Thomas, le double de Guillaume Musso avec un physique proche de Marc Levy, reçoit une curieuse invitation à des retrouvailles avec ses anciens camarades de classe de 1997 du lycée Saint Exupéry de Nice.
Il reprend alors contact avec Max, son ancien meilleur ami qui l’incite à ne surtout pas revenir.
En effet, à l’hiver 1997, ils ont assassiné ensemble leur professeur de philosophie, Alexis Clément, qui avait mis enceinte une de leur camarade, la mystérieuse et troublante Vinka, dont Thomas était amoureux. Vinka a, elle aussi mystérieusement disparue depuis ce soir de tempête de 1997
Thomas, qui n’a jamais oublié Vinka, retrouve ainsi sa famille et ses anciens amis, Max, la très jolie Fanny, qu’il avait quittée pour Vinka et plusieurs anciens élèves, empêcheurs de tourner en rond ; le journaliste Pianelli et la policière, enceinte, Manon Agsotini.
Thomas qui voit Vinka partout, cherche à comprendre la raison de sa disparition.

Une fête qui tourne mal

Tous ces élèves devenus quadragénaires riches et élégants, ainsi que leur professeur se retrouvent au lycée pour une journée mémorable qui précède la destruction de l’ancien gymnase.
Député et homme politique influent, Max use de son pouvoir pour empêcher cette destruction, car sous la dalle, est caché le corps de leur ancien professeur, alors que tout le monde pense qu’il s’est enfui avec Vinka.
A la fête, débarque une flopée de jeunes filles déguisées en Vinka et qui lui vouent un culte. Elles luttent contre la « domination patriarcale de la société », clin d’oeil très anglo-saxon à la culture woke.
L’affaire est relancée, les cadavres s’accumulent et la mafia russe s’en mêle.

Une adaptation réussie de Guillaume Musso ?

Première adaptation en série d’un roman de Guillaume Musso, cette coproduction internationale ne lésine pas sur les moyens : grosses voitures, magnifiques villas sur la riviera, le téléspectateur se sent immédiatement immergé dans le monde des riches et des enfants gâtés.
Le suspense de ce thriller psychologique ne se dénoue qu’à l’épisode final car, avant, chaque épisode réserve son lot de surprises, de contradictions et de coupables différents, car successivement, tous les personnages s’accusent du meurtre de Vinka, avant la fameuse révélation finale un peu laborieuse et téléguidée.
Si on y ajoute de magnifiques paysages, des allers retours entre 1997 et 2022, des couchers de soleil sur la Méditerranée, la série, malgré quelques contradictions et confusions dans les personnages la nuit notamment et des doublages moyens, réussit le passage à l’écran d’un roman à gros succès.
Pourtant, et malgré un important budget, elle ressemble à de nombreuses séries actuelles, certes de qualité, mais assez conventionnelles avec retours dans le passé, enquêtes à tiroir et rebondissements à répétitions sans faire preuve d’une grande originalité.

Ilan Levy

La jeune fille et la nuit
France 2 et en replay
6 épisodes de 45 minutes

.

La Vie secrète d’un cimetière de Benoît Gallot
Tokyo vice, une série américano-japonaise pleine de rebondissements sur la presse et la mafia japonaise
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration