Séries

La fin de « Game Of Thrones » laisse perplexe

La fin de « Game Of Thrones » laisse perplexe

24 juin 2015 | PAR Hakim Akcha

Le dixième, et dernier, épisode de la célèbre série Game of Thrones, a clôt sa cinquième saison il y a peu. Les opinions divergent, entre irrépressible envie de découvrir la suite, qui ne sera visible que dans neuf mois, et déception d’une saison, incroyablement lente pour la série. 

La célèbre série, et petit bijoux de la chaîne HBO, est diffusée pour la première fois le 17 Avril 2011. La série, récit de fantasy médiévale, basée sur les livres de Georges R. R. Martin (A Song of Ice and Fire) narre les histoires, les vies, les magouilles et les morts des membres de différentes familles aristocratiques et royales qui tentent toutes d’accéder à la couronne et ainsi au très célèbre Trône de Fer pour gouverner Westeros et Essos.

Une telle série s’inscrit dans l’actualité télévisuelle, avec une prédilection fortement prononcée pour les histoires médiévales, au même titre que Borgia et d’autant plus lorsque la magie, les sorcières, les dragons et les zombies sont présents, comme dans Merlin. En effet, Game of Thrones réunit tout ce qui peut plaire : des scènes de sexe torrides, entre femmes, entre hommes et femmes et entre hommes, qui peuvent en séduire plus d’un-e ;  des scènes de batailles sanglantes et réalistes pour satisfaire les mordus de violence ; des combats plus psychologiques, avec certains personnages comme le célèbre Tyrion Lannister ; une atmosphère prenante et psychologiquement intense, explicable par la bande son ; des personnages très différents, moralement et physiquement ; des rebondissements dans l’histoire qui poussent qu’encore plus le lecteur à vouloir déguster la suite.

La saison 5, énormément attendue par les téléspectateurs connaît pourtant des ressentis bien mitigés. En effet, les épisodes semblent lents. Et pour la première fois dans l’histoire de cette série, le visionnage semblait long, laissant légèrement, le public sur sa faim. Ce qui peut s’expliquer par une trop grande dispersion des personnages aux quatre coins de Westeros et même d’Essos qui ralentie grandement le déroulement de l’histoire. Sans compter sur l’oublie incompréhensible de certains personnages et particulièrement du célèbrissime géant Hodor, qui n’est pas sans décevoir l’ensemble du public. Il convient néanmoins de reconnaître que les derniers épisodes, et en particulier le dixième, sont beaucoup plus vivants et apportent ainsi une excellente touche finale à la saison.

Ainsi, la dernière saison de Game Of Thrones a déçu. Néanmoins, cette dernière semble faire figure de transition à une suite qui se promet mémorable.

Visuel : Affiche

Lartigue, Alice Springs, Marcos Bonisson… : les nouvelles expos de la MEP
Atmosphère végétale à la Cité de la Mode et du Design
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *