Séries
American Horror Story : Freak Show et sa galerie de nouveaux personnages

American Horror Story : Freak Show et sa galerie de nouveaux personnages

09 septembre 2014 | PAR Fanny Bernardon

Cette année encore, la rentrée des séries ravira ses fans : elles continuent, elles disparaissent ou se renouvellent, mais toujours, elles passionnent ! Guillermo del Toro, scénariste des Hobbit de Peter Jackson, et la chaîne FX offrent The Strain , Adrian Brody incarne Harry Houdini dans la série éponyme diffusée sur History Channel et HBO rend l’écran à Damon Lindelof, co-créateur de Lost avec The Leftovers. Dans ce très large panel,  American Horror Story est loin de passer  inaperçu avec une quatrième saison que les fans attendaient impatiemment !

 Ryan Murphy et Brad Falchuk, habitués à collaborer depuis 2003 avec la série Nip/tuck, rallient de nouveau leurs forces et leurs plumes, donnant ainsi naissance, en 2011, à American Horror Story.

Dans la famille des séries, American Horror Stroy est un véritable ovni : horrifique, gore, psychologique jusqu’aux frontières du malsain, elle naît d’une envie assumée de ses deux créateurs d’effrayer les téléspectateurs. Murphy et Falchuk, qui avaient signé Glee, voulaient fermer les portes de la chorale, des amourettes et des vestiaires de football américain.

On retrouve à nouveau la chaîne FX qui commande en 2011, un pilot aux deux compères scénaristes. La particularité de cette série demeure dans le fait qu’il n’existe aucun lien entre chacune des saisons. Les acteurs principaux restent les figures emblématiques de chacune d’entre elles mais, les histoires sont toujours des inédites. La recette plaît et le domino du succès entame alors magnifiquement sa course. De là, trois saisons verront le jour.

Première saison : Murder House

La famille Harmon quitte Boston pour Los Angeles. Au début de cette saison, elle s’installe dans une maison à l’historique macabre comme c’est bien souvent le cas dans le genre de l’horreur. Moira O’Hara (Frances Conroy), la femme de ménage énigmatique et intrusive, en charge de cette maison depuis des années, insiste pour rester au service des Harmon. Ben, le père de cette famille, est psychiatre. Il reçoit notamment en consultation sous son toit Tate (Evan Peters), schizophrène, qui noue rapidement des liens avec Violet, la fille de Ben. Constance, leur voisine, trouve visiblement un malin plaisir à venir les visiter, sans jamais prévenir, ni frapper à la porte. Jouée par la sublime et provocante Jessica Lange, Constance porte sur elle une large  part du mystère et du frisson qui accompagnent la saison. Zachary Quinto fait également quelques apparitions remarquées et glaciales dans le rôle de l’ancien propriétaire de la maison des Harmon.


Deuxième saison : Asylum

La journaliste Lana Winters (Sarah Paulson, Twelve years a slave) enquête sur un curieux asile psychiatrique dans lequel Bloody Face, serial killer hautement recherché et récemment capturé, va être placé. Tenu d’une main de fer et d’un sourire machiavélique par la religieuse Soeur Jude, cette saison nous plonge dans les couloirs déserts  et sombres d’un cocon malveillant qui ne prodigue pas à ses pensionnaires les meilleurs soins qui soient. On retrouve Zachary Quinto en psychiatre attentif, Evan Peters en captif révolté et toujours la captivante Jessica Lange qui croit connaître tous les recoins de son établissement, et en détenir toutes les clefs.

Troisième saison : Coven

Cette fantastique troisième saison revisite un mythe bien connu des américains : celui de la sorcière. On sait qu’aux Etats-Unis, les confréries de sorcières ont trouvé une terre hostile à l’exercice de leur magie. Ici, les scénaristes nous ouvrent les portes d’une école de sorcellerie exclusivement féminine, là où les dons encore mal maîtrisés de chacune d’entre elles sont acceptés. Auprès de la directrice (Sarah Paulson) et de la Suprême, sa mère (jouée par Jessica Lange), Zoé apprend, aux côtés, de ses semblables comment maîtriser ses pouvoirs tout en luttant contre une maison de sorcière qui leur est opposée.

La quatrième saison qui vient de révéler sa nouvelle galerie de portraits annonce un univers tout aussi fantomatique et inquiétant que celui des trois saisons précédentes. On y retrouve Jessica Lange, Evan Peters et Kathy Bates (Minuit à Paris, Woody Allen / Misery, Rob Reiner).

Freak que l’on peut traduire en français par « bête curieuse » laisse à penser à ceux qui l’attendent qu’American Horror Story mêlera toujours aussi habilement horreur, sexe, violence et torture.

Visuel à la Une : @Capture d’écran / Visuels : @Captures d’écran

« Dernier jour sur terre » de David Vann, de sang froid…
David Fincher et James Ellroy aux commandes d’une série télé ?
Fanny Bernardon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture