Cinema

La sélection cinéma du 17 octobre

La sélection cinéma du 17 octobre

17 octobre 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Cannes et Venise s’invitent dans la sélection cinéma de la semaine. Chic non ?

Capharnaüm de Nadine Labaki

Le prix du Jury du dernier Festival Cannes sort en salles. Film des rues et des bidonvilles, l’oeuvre de Nadine Labaki montre la pauvreté la plus grande des enfants de Beyrouth. Elle expose aussi la violence, le racisme, l’insalubrité et la détresse morale d’êtres qui n’ont rien demandé, qui souffrent et qui viennent eux même grossir malgré eux la chaîne de la violence. Voir notre critique cannoise

 

The House that Jack Built de Lars Von Trier

Après Nymphomaniac (2013), le réalisateur danois Lars Von Trier présentait hors compétition, au Festival de Cannes, The House that Jack Built. À l’occasion du 11ème Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, son dernier film concourait dans le cadre de la compétition internationale. Une nouvelle fois, il prouve qu’il est l’un des réalisateurs majeurs du cinéma contemporain. Le film sort en salles aujourd’hui. Voir notre article

The House that Jack Built de Lars Von Trier. Avec Matt Dillon, Bruno Ganz, Uma Thurman. Drame/thriller. Durée : 2h30.

First man de Damien Chazelle

Le réalisateur de La La Land et Whiplash revient, avec First Man,un film qui nous emmène sur la lune et que Toute La Culture a vu à la Mostra. Lire notre critique vénitienne ici

First Man, de Damien Chazelle, avec Ryan Gosling, Jason Clarke, Claire Foy, Kyle Chandler, Corey Stoll, Ciaran Hinds, Christopher Abbott, Patrick Fugit, Lukas Haas, USA, 2018, 135?, In compétition.

Sans jamais le dire de Tereza Nvotová
Léna a 17 ans. Elle aspire à la liberté et à l’aventure jusqu’à ce jour où son monde intérieur se fracasse. Léna se replie alors sur elle-même. Toute La Culture vous offre vos places ici

Et notre critique est à retrouver ici !
Sans jamais le dire de Tereza Nvotová, avec Dominika Moravkova, Anna Rakovska, Róbert Jakab, Anna Sisková, Patrik Holubar

Visuel : Affiche des films

Un week-end japonais traditionnel avec un soupçon de modernité
Seule dans Bach, Hilary Hahn transporte la Maison de la Radio
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *