Cinema
Séance de rattrapage : De l’Autre Côté du Périph, excellente comédie avec Omar Sy. Laurent Lafitte révélation comique de l’année

Séance de rattrapage : De l’Autre Côté du Périph, excellente comédie avec Omar Sy. Laurent Lafitte révélation comique de l’année

31 décembre 2012 | PAR Gilles Herail

[rating=4]

De l’autre côté du périph surprend par la qualité de son écriture et le rythme de son duo comique à la complicité évidente. Une excellente comédie policière urbaine à voir entre amis pour les vacances de Noël. La critique.

Synopsis: Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie de Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph.

De l’autre côté du périph était forcément attendu car il marquait le retour au premier plan d’Omar Sy, son premier test post Intouchables. Le film a très bien marché en première semaine et connait d’excellents maintiens qui lui permettent de profiter à plein des vacances de Noel et de l’absence de concurrence frontale sur le marché de la comédie. Le film est de plus une bonne surprise, peut être l’une des meilleures comédies grand public de l’année passée. La bande-annonce nous avait fait peur car elle capitalisait sans vergogne sur le succès d’Intouchables, film qui n’avait pas pu influencer cet autre côté du périph dont la production avait démarré bien avant le raz de marée mondial  de Tolédano et Nakache. David Charhon, réalisateur du pas inoubliable Cyprien avec Elie Semoun présente son film comme un buddy movie d’action aux influences revendiquées directement par quelques scènes dans le film: Le Professionel et les séries de Flic de Beverly Hills et Armes Fatales.

S’il faut chercher une référence pour Omar Sy, Axel Folley est incontournable, bien plus que le Driss d’Intouchables. Omar nous amuse de manière épisodique grâce à son talent comique inné mais tient surtout le film en assurant la cohérence de l’intrigue policière avec un rôle au premier degré. Le vrai personnage comique du film est incarné par la surprise Laurent Lafitte. Une révélation qui confirme sa prestance naturelle lors du sketch hilarant des derniers césars. Là ou on s’attendait à un personnage coincé et hautain façon François des Ripoux, on découvre en réalité une figure plus cartoonesque, enfantine, légèrement obsédée, et surtout tordante. L’écriture de l’autre côté du périph ressemble à celle d’Hollywoo. Une bataille de vannes souvent drôles, mélangées à un comique de situation qui se fait lui plus discret.

La comédie de Charhon est tout entière destinée à mettre en scène une complicité et un ping pong verbal permanent entre ses deux acteurs principaux. Là ou Hollywoo nous faisait sourire grâce à une Foresti omniprésente qui écrasait totalement le pourtant tonitruant Jamel, de l’autre côté du périph marque la naissance d’un véritable duo d’acteurs, un couple d’égal à égal au niveau de la tchatche. Le scénario un peu démago et la faiblesse de l’intrigue policière n’apparaissent alors que comme de bien maigres défauts. Devant une comédie moderne, rythmée, abordant une multitude de thèmes où l’on reconnait la patte du Jamel Comedy Club. Une comédie de vannes, de qualité, qui séduira franchement un public jeune trop souvent oublié par la comédie française qui se fait trop souvent familiale.

Gilles Hérail

De l’autre côté du périph, une comédie policière de David Charhon avec Omar Sy et Laurent Lafitte, durée 1h36, sortie le 19 décembre 2012

Remaniement à la tête du CSA
Les 10 incontournables de la semaine du 31 décembre
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *