Cinema

Robert Mitchum est mort d’Olivier Babinet et Fred Kihn

04 avril 2011 | PAR Coline Crance

Robert Mitchum est mort est un film d’Olivier Babinet et Fred Kihn. Cette Odyssée lunaire et mélancolique entre vitamines et somnifères avec Olivier Gourmet et Pablo Nicomedes et Barkary Sangaré a bien du mal à tirer son épingle du jeu.

Franky est un acteur de seconde zone en pleine dépression. Arsène, son manager, croit en son potentiel de star et l’embarque sur les routes d’une Europe improbable, à la recherche d’un cinéaste mythique, direction le cercle polaire… Mais le chemin est semé d’embûches et de femmes fatales …

Jonglant avec les clichés du road movie à l’américaine, Robert Mitchum est bien loin de la décadence et de l’illicite licence d’un Point Limit zero. Alcool, somnifères, vitamines, tous les éléments sont là mais le scénario ne prend pas. Axé sur ce couple improbable entre un manager véreux et son acteur en pleine dépression, le film tourne en rond, joue des clichés mais ne s’en démarque pas. L’idée était pourtant originale et laissait supposer un joli moment de détente. Il faut souligner tout de même, les excellentes qualités de jeu d’Olivier Gourmet ou encore quelques passages d’anthologies orchestrés par une bande originale plutôt bien choisie. L’odyssée de ces outsiders à la recherche d’un cinéma qui n’existe plus, reste cependant intriguante. Voyage au bout de la folie, ces trois compagnons de route n’auront finalement plus d’autre choix que de disparaître dans cet univers désertique et oublié. Lunaire, poétique , ce film intrigue mais laisse sur la faim. Robert Mitchum est mort annonçait un humour plus noir et plus mordant ouvrant réellement les portes d’un cinéma en totale liberté. Mais la paresse du scénario dessert ce film qui aurait tellement pu mieux tirer parti de cette atmosphère décalée parfois géniale mise en place par Olivier Babinet et Fred Kihn.


ROBERT MITCHUM EST MORT : BANDE-ANNONCE par baryla

 

Infos pratiques

Qwartz7 / Palmarès
Une semaine pour le développement durable
Coline Crance

One thought on “Robert Mitchum est mort d’Olivier Babinet et Fred Kihn”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *