Cinema
Planète Marker, un hommage multimédia à l’artiste

Planète Marker, un hommage multimédia à l’artiste

24 octobre 2013 | PAR La Rédaction

Du 16 octobre au 22 décembre le centre Pompidou organise une grande rétrospective Chris Marker. L’événement, organisé en partenariat avec notamment Arte et Le Festival d’Automne, regroupe ses œuvres de toute nature : films, installations, vidéos…

Planète Marker, nom choisi en référence à la collection Petite Planète créée par le cinéaste au Seuil dans les années 50, s’installe à Beaubourg : « Pendant deux mois, le Centre Pompidou et la bibliothèque proposent de découvrir la « Planète Marker » au travers de ses films et vidéos, d’installations, d’une exposition, de rencontres, de performances, de concerts, et d’un salon de lecture. »

Mais Chris Marker est aussi à l’honneur de la programmation télé d’Arte, qui de plus (comme Argos/Tamasa) sort un coffret DVD des œuvres du cinéaste et des éditions du Point du Jour qui rééditent Also Known as Chris Marker d’Arnaud Lambert. Pour finir Le Fond de L’air est Rouge (1977) devrait ressortir en salle le 30 octobre dans plusieurs villes de France.

Dans ce luxe de témoignages il faut voir la résolution des conflits d’héritage et donc de droits d’auteur qui entouraient la succession de Chris Marker. Lui qui de son vivant refusait presque systématiquement de se mettre en avant, créant ainsi une demande toujours plus importante, est à l’affiche partout cet automne. Cependant, l’hommage au cinéaste a été réalisé selon ses préférences : quitte à s’exposer autant en faire profiter les amis ou les artistes admirés. C’est donc une véritable galaxie Marker qui est accessible au public !

Dans de nombreux travaux Marker payait un tribut à ceux qu’il aimait. C’est le cas dans le film Mémoires pour Simone diffusé le 14 octobre sur Arte et projeté le 23 à Beaubourg. Cet émouvant documentaire réalisé en 86, sur et pour une amie, Simone Signoret, est un exemple plus confidentiel du talent de Marker. Sans prétention à l’exhaustivité, le réalisateur porte simplement son regard sur une femme, une actrice, sa vie et sa filmographie. Tendre et drôle, ce « voyage dans un placard » comme il nous le décrit en voix off est un film magnifique, à la « patte Marker ». Il y fait jongler les archives avec virtuosité, se permet toutes les libertés, sans jamais prendre le pas sur son sujet.

Un film à la hauteur de son œuvre, à découvrir de toute urgence !

Mathilde Fabbro. 

Visuel : Arte éditions, qui ressort pour l’occasion un Coffret de 14 dvds dont 6 restaurés et un livret de 132 pages pour 79.99 euros.

Tournoi de foot en musique à la mi-temps du Festival des Villes du Monde
YIA Art Fair #3 : un off qui offre un coup de projecteur sur des artistes prometteurs
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *