Cinema

Palmarès du 29ème European Film Awards : Le sacre de Toni Erdmann

Palmarès du 29ème European Film Awards : Le sacre de Toni Erdmann

13 décembre 2016 | PAR Joanna Wadel

La saison de remise des prix du septième art suit son cours avec les résultats de la 29ème édition des awards récompensant les films européens dévoilés à Wroclaw, en Pologne ce week-end. Un palmarès encore une fois très riche avec en tête le fameux Toni Erdmann de Maren Ade qui s’était déjà fait remarquer à Cannes. Sans grande surprise, dans la catégorie film d’animation, l’ascension de Ma vie de Courgette se poursuit. Le film de Claude Barras remporte le titre de meilleur film d’animation de l’année.

toni-erdmann-maren-adeDeux coups de projecteur

Justice est faite pour Maren Ade. La jeune réalisatrice Allemande qui avait pourtant marqué les esprits au dernier Festival de Cannes avec son troisième long-métrage Toni Erdmann et tout de même remporté le prix de la critique, vient d’être récompensée de cinq prix par l’Académie européenne du cinéma. Satire sociale décalée, Toni Erdmann est un vrai film-thérapie qui raconte l’histoire de la rencontre de deux solitudes ; celle d’un père vieillissant et de sa fille, mais aussi celle d’un prolétaire de l’ancienne Allemagne et d’une commerciale libérale obsédée par les affaires. Perturbant, ce croisement absurde à l’humour guignolesque entre deux générations, deux portraits d’une Allemagne paradoxale est à la fois simple et universel. Très humain, le film a su réunir spectateurs et critiques. C’est donc officiellement, cette fois, que Toni Erdmann est reconnu pour sa qualité filmique par les professionnels du cinéma : une formalité pour le film qui représentera l’Allemagne aux Oscars.

Du côté du cinéma d’animation, Ma vie de Courgette qui s’était également distingué à Cannes, fait à nouveau parler de lui : ce petit film franco-suisse inspiré d’un roman et tourné en stop-motion a déjà ému nombre de critiques et remporté le Prix du public et le Cristal du long-métrage à Annecy. Il narre l’intégration délicate d’un petit garçon nommé Courgette dans un orphelinat. Poétique et touchant, le film du réalisateur Claude Barras qui prône le vivre-ensemble et sacré Meilleur film d’animation par le jury de cette 29ème édition de l’European Film Awards n’est sans doute qu’au début de son succès puisqu’il est pressenti pour représenter la Suisse aux oscars 2017.

D’autres pépites pour le film historique et le documentaire

Le film historique Les Oubliés du réalisateur Danois Martin Zandvliet consacré à un pan méconnu de l’Histoire post seconde guerre mondiale ; le destin de jeunes soldats allemands faits prisonniers par l’armée Danoise, s’est vu décerner les prix des meilleurs costumes et de la meilleure photographie. Le documentaire Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi, salué comme le meilleur de sa catégorie, fait état d’une réalité poignante : sur l’Ile de Lampedusa située à la frontière de l’Europe, les habitants sont les premiers témoins de l’émigration accrue de ces vingt dernières années.

Mr Ove, autre comédie récompensée

La comédie de la réalisatrice Suédoise Hannes Holm est encore une belle prouesse d’humour noir, racontant le drame absurde d’un homme, Mr Ove, qui ne parvient pas à se pendre tranquillement. Naturellement, le postulat de la comédie n’est pas de prôner le suicide, bien au contraire. Le film est donc nommé meilleure comédie de l’année.

Hommage à Andrzej Wajda, figure du cinéma Polonais

Décédé en octobre, le cinéaste Andrzej Wajda a reçu un bel hommage de la part du jury, honoré du prix honorifique de l’Académie.

Visuel : Toni Erdmann de Maren Ade, visuel et affiche du film – © Komplizen Film – © Haut et Court

Gagnez 5X1 place, un bonnet et un préservatif du film Joyeux Bordel
Les shoots de Combas à la collection Lambert
Joanna Wadel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *