Cinema
Ouverture du Arras film festival : un démarrage en musique !

Ouverture du Arras film festival : un démarrage en musique !

05 novembre 2022 | PAR Julia Wahl

Le Arras film festival commence ce week-end. La soirée d’ouverture est consacrée au chœur et à la musique, avec la programmation du film d’Ida Techer et Luc Bricault Chœur de rockeurs. Une projection suivie d’une chorale dans les murs mêmes du Casino d’Arras. 

C’est devant une salle pleine (900 personnes), que Eric Miot eut la tâche de nous présenter cette édition. Un succès qui semble conjurer le triste sort des salles de cinéma depuis le Covid : et si le retour du public était pour bientôt ?

L’occasion d’annoncer l’invitée d’honneur, Valérie Donzelli, dont la série Nona et ses filles, diffusée sur Arte, sera pour la première fois projetée intégralement en festival. Et, bien sûr, les incontournables de sa filmographie : La Reine des pommes, La Guerre est déclarée ou Marguerite et Julien. Des focus autour de la Reine Victoria, également, mais aussi de la revue Positif.

Le film projeté ce vendredi, Chœur de rockers retrace l’histoire d’un groupe de rockeurs dunkerquois dont la particularité est d’être constitué de chanteurs et chanteuses du troisième âge. Un groupe sur lequel personne ne misait et qui sévit sur les scènes du Nord depuis onze ans. L’occasion pour le public de reprendre en chœur les classiques du rock qui rythment le film, avant de les entonner en présence du groupe Salt and peper et d’échanger avec les réalisateur.rice.s et Mathilde Seigner, qui incarne dans Chœur de rockers la cheffe de chœur. Notons au passage l’impressionnante distribution du film : Bernard Lecoq, Anne Benoit, Andréa Ferréol… Un début prometteur en ce début de festival.

Visuel : Chœur de Rockers © Lucie Belarbi

Fantasmagoria, le concerto pour fantômes de Philippe Quesne
Un Trouvère d’exception nommé Grigolo
Julia Wahl
Professeure de lettres durant dix ans, chargée de production de diverses compagnies de danse ou de théâtre, chargée d'action culturelle et des relations publiques... Tout ce qui a trait à la promotion de la culture et au développement de ses publics me passionne. Parce que l'on ne peut voir un spectacle sans vouloir transmettre ses émotions, je chronique régulièrement le cinéma, le théâtre et la politique culturelle pour Toute la Culture.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration