Cinema
Nouveau départ: fable laborieuse sur le deuil avec Matt Damon et Scarlett Johansson

Nouveau départ: fable laborieuse sur le deuil avec Matt Damon et Scarlett Johansson

20 avril 2012 | PAR Gilles Herail

Critique. Cette histoire improbable inspirée de faits réels était un point de départ en or pour réaliser une jolie comédie dramatique. Avec We Bought a zoo, Cameron Crowe signe pourtant un film prétentieux sans finesse qui peine à susciter plus qu’une vague sympathie.  

Synopsis: Père célibataire, Benjamin Mee a bien du mal à élever ses deux jeunes enfants. Espérant resserrer les liens familiaux, il décide de prendre un nouveau départ, plaque son travail et achète une vieille maison sur une immense propriété, qui a la particularité d’abriter un zoo délabré. Sans la moindre expérience, avec très peu de temps et d’argent, Benjamin Mee et les siens vont tout mettre en œuvre pour réhabiliter le zoo et vivre ainsi leur plus grande aventure…

On se demande encore comment Nouveau départ a été si longtemps pressenti pour les oscars tant Cameron Crowe signe ici l’un de ses plus mauvais films. Après le déjà décevant Extremement fort et incroyablement près (nommé pour l’oscar du meilleur film), le cinéma américain grand public confirme sa difficulté d’aborder le thème du deuil sans mièvrerie. L’histoire peu banale de ce père veuf qui tente de reconstruire sa vie avec ses deux enfants en reprenant un zoo désaffecté contenait tous les éléments pour amener un peu de légèreté et s’orienter vers un conte familial positif et coloré. Le réalisateur n’évite malheureusement aucun des écueils inhérents à ce genre de récit initiatique et plonge dans un sentimentalisme lassant sur fond de grands yeux d’enfants écarquillés et de rayons de soleil étincelants censés représenter la vision du bonheur retrouvé…

Le symbolisme poids lourd de la photo et de la mise en scène tue dans l’œuf toute tentative de donner un peu de corps au récit. Il en est de même pour certains seconds rôles en roue libre dont la présence est parfois presque gênante (l’agent immobilier tout droit sorti d’un cartoon pour enfants en bas âge et l’irritante adolescente censée incarner une fille de la campagne…). Heureusement que Matt Damon, toujours aussi bon et Scartlett Johansson, un peu trop propre mais agréablement sobre sauvent le film de la débâcle. On retrouve aussi épisodiquement la patte de Cameron Crowe (l’heureux réalisateur de Rencontres à Elizabethtown et Un homme d’exception) dans les scènes les plus réalistes, notamment au début du film, qui rappellent que la simplicité est toujours bien plus efficace que le maniérisme extrême et l’utilisation de métaphores visuelles ridicules. Le conte manifestement destiné aux tout-petits les ennuiera tout en agaçant leurs parents. Cette jolie histoire méritait bien mieux que cette adaptation cinématographique ratée.

Nouveau départ (We bought a zoo), comédie dramatique de Cameron Crowe avec Matt Damon, Scarlett Johansson, Thomas Haden Church et Elle Fanning, durée 2h03, sortie le 18 avril 2012

Gilles Hérail

Une édition augmentée d’Exercices de style
Interview : Antonio Manfredi nous parle de la destruction de l’art en Italie
Gilles Herail

One thought on “Nouveau départ: fable laborieuse sur le deuil avec Matt Damon et Scarlett Johansson”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture