Cinema

Mort de Jean Gruault, célèbre scénariste de la Nouvelle Vague

Mort de Jean Gruault, célèbre scénariste de la Nouvelle Vague

20 juin 2015 | PAR Constance Delamarre

Jean Gruault, scénariste dans l’ombre des réalisateurs, s’est éteint le 8 juin dernier à Paris, à l’âge de 90 ans. Il était fondamentalement un « pilier de la Nouvelle Vague », comme nous le rappelle Télérama.

Jean Gruault a écrit bon nombre de scénarios pour les réalisateurs de la Nouvelle Vague: François Truffaut (Jules et Jim, L’Enfant sauvage, L’Histoire d’Adèle H, Les Deux Anglaises, La Chambre verte), Alain Resnais (Mon oncle d’Amérique, La Vie est un roman, L’Amour à mort), Jean-Luc Godard (Les Carabiniers) ou encore Roberto Rossellini (Vanina Vanini, La Prise de pouvoir par Louis XIV). Il est, et restera, l’un des plus grands auteurs que le cinéma français ait connu.

C’est en 1958 qu’il écrit son premier scénario, Paris nous appartient de Jacques Rivette. Assistant de Rossellini, scénariste de Truffaut, mais aussi romancier, auteur de théâtre, librettiste d’opéra et producteur depuis 2007, Jean Gruault était un artiste multiple. Lors du Festival de Cannes au mois de mai dernier, son nom est revenu dans nos mémoires avec la présentation du film Marguerite et Julien de Valérie Donzelli, dont le scénario est inspiré de celui qu’il avait écrit en vain pour Truffaut en 1973. En effet, le réalisateur, pourtant enthousiaste, avait finalement choisi d’abandonner ce projet de film. Jean Gruault aura fini sa vie « après avoir vu l’un de ses écrits de jeunesse sortir de l’ombre », comme le dit l’article de Télérama. Voila un beau scénario de vie.

Visuels © Céline Bonnarde – Bestimage / Céline Nieszawer

[Chronique] De la viande de T-Rex au Beast
Une biographie de Vincent de Paul, par Marie-Joëlle Guillaume
Constance Delamarre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *