Cinema

Incontournable mois de Juin à la cinémathèque !

24 mai 2010 | PAR Coline Crance

Pour tous les cinéphiles , la cinémathèque sera un endroit incontournable au mois de Juin. Autre que la reprise  de la sélection 2010 de l’excellente semaine de la critique cannoise, elle propose une journée entière,  le dimanche 13 juin,  consacrée au cinéma iranien, différentes rétrospectives consacrées notamment à  Kurosawa figure phare du cinéma japonais ainsi que la figure du proue du cinéma coréen Lee Man Hee, mais aussi à d’autres réalisateurs aytpiques et talentueux tels que Robert Siodmak et Robert Mulligan …

Reprise de la Semaine internationale de la critique 2010 du 3 au 6 Juin 2010 à la cinémathèque.

La reprise de SIC  s’ouvrira  le 3 juin à 20h par la projection de Native Son et et de Belle épine , film français de Rebecca Zlotowski, s’en suivra jusqu’au 6 juin l’ensemble de la projection de l’ensemble de la sélection.

Journée consacrée au cinéma iranien le dimanche 13 juin 2010

La cinémathèque consacre une journée entière au cinéma iranien. L’occasion de voir ou de revoir des films comme Persépolis de Marjane Satrapi , mais aussi Les Chats persans, ou encore le polar Téhéran sorti en avril dernier sur les écrans français. A 17h30 une table ronde s’interrogera sur l’avenir du cinéma iranien à l’heure actuelle. La journée se finira à 22h30 par la projection d’A propos d’Elly d’Asghar Farhadi.

Les rétrospectives  :

Rétrospective Kurosawa du 16 juin au 1 er Août : cinéaste japonais qui avec son film Rashomon fit découvrir le cinéma japonais en occident. Son art de la mise en scène , son perfectionnisme , son sens du spectaculaire en fait de lui un grand maître qui a inspiré des cinéastes du monde entier.

Charles Tesson (ancien et excellent rédacteur en chef des cahiers du cinéma ) le 24 Juin à 19h00 ouvrira la rétrospective par une conférence d’introduction à l’oeuvre de ce grand maître.

Rétrospective de Lee Man Hee du 2 juin au 27 juin : autre figure majeure du cinéma asiatique. Ce cinéaste prolifique , un quinzaine de films en l’espace de 15 ans , de 1960 à 1975 date de sa mort , et figure de proue du cinéma Sud-coréen , fait aussi partie de ces réalisateurs qui ont su aborder tous les genres, du film de guerre au film de fantômes , de gangsters…

2ème partie de la rétrospective consacrée à Robert Siodmak jusqu’au 14 juin :  Cinéaste majeure , voyageur dont les films sont les reflets et l’héritage de l’expressionisme allemand .

Rétrospective consacrée à Robert Mulligan du 9 Juin au 27 Juin 2010 : Venu de la télévision , il débute au cinéma en réalisant des comédies puis se montre portraitiste délicat de personnages à la psychologie subtile. la mélancolie de son cinéma se mêle à une fantaisie souvent inattendue ,mais aussi à une peinture originale de la violence, comme en témoigne son western L’homme sauvage.

Cannes : Reprise de la 49ème semaine de la critique à la Cinémathèque Française, du 3 au 6 juin
Récital de piano de Xiren Wang pour Haïti le 30 mai à la Cité Universitaire
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *