Cinema

Low Cost: brillamment stupide!

Low Cost: brillamment stupide!

08 juin 2011 | PAR Gilles Herail

Oublié l’émouvant Papa qui dévoilait Alain Chabat tout en finesse: Low Cost est une pure comédie, 100% Robins des Bois et relativement invendable. La critique de ce très  beau moment d’absurde et de bêtise. Synopsis (si, il y en a un). Excédés par une attente de 8 heures dans un avion dont la clim est en panne, les passagers du vol Low Cost Djerba-Beauvais sont prêts à tout pour rentrer chez eux. Même à décoller sans le pilote..

L’humour de la troupe des robins ne s’est jamais voulu très grand public contrairement aux inconnus ou aux nuls. Leur audience est toujours restée étroite et l’excursion dans le blockbuster avec Rrrrhhhhh avait déçu les producteurs. La réunion d’univers et de personnages barrés ont pourtant créé des sketchs et des films (Casablanca Driver du même Maurice Barthélémy, King Guillaume de Pef) aussi autistes que les élucubrations d’Eric et Ramzy.

Low Cost nous fait penser à l’Halal police d’état du duo susnommé, sorti plus tôt cette année. La quintessence d’un type d’humour qui ne recherche pas l’efficacité immédiate mais s’installe dans des délires bizarroïdes qui fonctionnent petit à petit. Low Cost réussit le pari de maintenir un semblant de rythme dans un décor unique on ne peut plus réduit: la carlingue d’un avion. Biensur des longueurs se font sentir et de nombreux moments (une majorité) tombent à l’eau.

Le bide et la vanne ratée trouvent cependant ici une nouvelle noblesse. Le fourmillement d’absurdités, de crétineries, de running gags ultra répétitifs et de dialogues décousus étirés à l’infini provoquent parfois l’hilarité. Jean-Paul Rouve toujours excellent est secondé par deux acteurs qui n’avaient pas été aussi drôles depuis longtemps. Judith Godrèche casse son image de cruche en jouant une hotesse de l’air intello blasée tandis que la parenté de Gérard Darmon avec le classieux gaffeur Leslie Nielsen devient de plus en plus évidente.

Bavard, stupide, barré, incongru, inclassable, ennuyeux: ce bric à brac  a peu d’équivalents. On oubliera tous les défauts pour ne garder à l’esprit que les bons moments où l’alchimie prend. L’humour Canal+ des Robins n’est pas mort. Vive eux.

Gilles Hérail

 

Low Cost, une comédie française de Maurice Barthélémy avec Jean-Paul Rouve, Judith Godrèche et Gérard Darmon, 1h30, sortie le 8 juin 2011

Mademoiselle Tara, la petite soeur de Tara Jarmon
« Joséphine Ose », un souffle de fraîcheur au Sentier des Halles !
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *