Cinema

Louise Monot bientôt à Hollywood : les comédienne françaises ont la cote

29 avril 2010 | PAR Cecile David

Après avoir cumulé les apparitions dans les séries et téléfilms français, Louise Monot évolue depuis quelques années sur grand écran. Aux dernières nouvelles, le réalisateur Jeremy Leven lui offrirait le rôle principal de son prochain film « Girl on a bicycle ».

L’ ancienne égérie de la marque Bourjeois a fait du chemin. La belle de 22 ans devrait prochainement faire ses premiers pas à Hollywood sous la direction de Jeremy Leven. « Girl on a bicyle » raconte l’histoire d’un homme perturbé par l’arrivée dans sa vie d’une jeune femme nommée Cécile.

Du petit au grand écran : La belle brune débute sa carrière à l’âge de 17 ans dans « Cordier Juge et Flic ». Elle poursuit son bonhomme de chemin dans des séries telles que « La vie devant nous » avant de se tourner vers les téléfilms. En 2003, elle obtient un rôle dans la saga « Le Bleu de l’océan » et l’année suivante dans « Nos vies rêvées ». En 2005, elle reçoit  le prix du jeune espoir féminin au festival de Luchon pour son rôle dans « Un amour à taire » de Christian Faure. Depuis 10 ans, son joli minois est désormais visible sur grand écran. Après « Prête-moi ta main » (2006) , MR 73 (2007) et « OSS 117 : Rio ne répond plus », Louise Monot a récemment été à l’affiche avec « Pièce montée » de Denys Granier-Deferre (mars 2010). L’actrice est attendue en octobre 2010 pour la sortie des « Petits Mouchoirs » de Guillaume Canet.

Hollywood, amoureux des Françaises ? Les réalisateurs américains semblent sourire aux jeunes et belles françaises, et la tendance ne date pas d’hier. Le premier coup de cœur français de Jeremy Leven revient en effet à la sublime Géraldine Pailhas pour qui il avait « craqué » en 1995 en lui donnant un rôle dans  « Dom Juan de Marco ». Après Carole Bouquet, Eva Green, Julie Deply, Emmanuel Béart, Sophie Marceau et Audry Tautou, la nouvelle génération prend le relais. Les spectateurs ont pu admirer  Marion Cotillard dans « Public Enemies » et « Nine » ainsi que Mélanie Laurent dans « Inglorious Basterds ». Avec son rôle dans « Robin hood », Léa Seydoux rejoint le clan des « frenchies in USA ». Louise Monot sera-t-elle à la hauteur ?

RSF fête ses 25 ans aux côtés de Magnum Photos
Emprisonné pendant quarante ans l’un des assassins de Malcolm X vient d’être libéré
Cecile David

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *