Cinema

Les sorties cinéma de la semaine du 6 mars

05 mars 2013 | PAR JD

Drames, comédies, action, documentaires, et quelques reprises. comme chaque semaine, l’agenda des sorties ciné.

Spring Breakers (USA, 1h 32) d’Harmony Korine avec James Franco, Vanessa Hudgens. Afin de financer leur spring break, 4 filles fauchées mais sexy décident de braquer un fast-food. Mais alors que la fête bat son plein dans la chambre du motel, la soirée dérape et les filles se retrouvent embarquées par les flics. En bikini et grosse gueule de bois, les filles se retrouvent devant le juge.  Mais c’est alors qu’Alien , un truand local, les libère en payant leur rançon.

20 ans d’écart (Fr, 1h32) de David Moreau avec Virginie Efira et pierre Niney. Alice Lantins est journaliste au magazine Reblle. Belle et ambitieuse, elle ambitionne d’en devenir la rédactrice en chef. Seul problème: son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar croise le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va changer. Cette dernière prend conscience que réside, peu être, en cette relation la clef de sa promotion et va feindre cette improbable idylle.

Hansel et Gretel : Witch Hunters (USA, GER 1H 38) de Tommy Wirkola avec Jeremy Renner, Gemma Aterton. Liés par le sang, la version moderne des héros du conte des frères Grimm s’en donne ici à coeur joie. Pourtant leur passé resurgit et les menace bien plus que leurs ennemis.

À la merveille (USA, 1h52) de Terrence Malick avec Ben Affleck, Olga Kurylenko. Neil et Marina se sont rencontrés sur le tard lors d’un séjour à la Merveille, au Mont-Saint-Michel. Neil est certain d’avoir trouvé la femme parfaite:  belle, pleine d’humour et originaire d’Ukraine, elle est divorcée. Les années passent et le couple s’est installé dans l’Oklahoma. Leur relation se dégrade peu à peu. Et alors que Marina, perdue dans cette petite communauté américaine,  cherche conseil auprès d’un prêtre catholique, elle finit par quitter les Etats-Unis pour la France. Neil va quand à lui se consoler en se rapprochant de Jane, une ancienne amie.

Au bout du conte (FR, 1h 52) d’Agnès Jaoui avec Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. L’histoire d’ une fille qui croyait au grand amour, aux signes, au destin et qui rêvait de devenir comédienne. L’historie d’un compositeur talentueux mais qui ne croyait pas en lui.

No (CHI, 1h47) de Pablo Larrain avec  Gael Garcia Bernal et Antonia Zegers. Le Chili en 1988, sous la pression internationale Pinochet organise un référendum pour savoir si le peuple souhaite qu’il reste au pouvoir. René Saavedra, jeune et brillant publicitaire est choisit par l’opposition pour mener la campagne. Sans moyen mais avec créativité, le jeune homme et son équipe construisent un plan audacieux pour libérer le pays de l’oppression.

The Sessions (USA, 1H 35) de Ben Lewin avec John Hawks, Helen Hunt. Mark fait paraître une annonce : « Homme, 38 ans,  cherche femme pour relation amoureuse, et plus si affinités. En revanche paralysé… Amatrice de promenade sur la plage s’abstenir… »  . Avec émotion, Ben Lewin livre l’histoire d’un homme qui a tout perdu et qui retrouve peu peu le goût de la vie grâce à l’amour d’une thérapeute.

Outreau, l’autre vérité (FR, 1h32) de Serge Garde. Un documentaire sur la célèbre affaire d’ Outreau qui questionne, dix ans après, les raisons ce qui été l’une des affaires les plus médiatisées de l’histoire judiciaire. S’appuyant sur des documents et témoignages inédits, le décryptage auquel nous amène le réalisateur s’interroge sur le fonctionnement de la justice, la détention provisoire et sur un possible fiasco judiciaire qui ne serait pas forcément celui qui a été présenté.

Sababou (FR, 1h 40) de Samir Benchick avec Tiken Jah Fakoly. C’est l’espoir qui fait avancer Rosine, Diabson, Michel et Tiken Jah Fakoly. Ce documentaire pointe le regard sur ces destins croisés qui portent le message d’une Afrique plus humaine et possible.

L’Innocent (ITA, 2h 05, 1977) de Luchino Visconti avec Jennifer O’Neill, Laura Antonelli. Après Le Guépard et Mort à Venise, Visconti raconte l’histoirE d’un couple riche de la fin du XIXème siècle vivant tragiquement sa révolte contre l’ordre social de la bourgeoisie romaine guindée.

La famille de Nicky, le Schindler britannique (FR, 1H 36) de Matej Minac avec Nicholas Winton, Joe Schlesinger. Documentaire sur l’histoire extraordinaire de Nicholas Winton, surnommé le Schindler britannique, qui sauva avant le début de la seconde guerre mondiale 669 enfants tchèques, pour la plupart juifs, du génocide nazi.

Vivan las Antipodas (ARG, 1H48) de Viktor Kossalovski. Ce documentaire est un voyage singulier à travers le monde autour des antipodes.

Les Chemins de LaLune (FRA, 1h 37) de Richard Morier avec René Burnol, Thibaud Chaufourier. Tout les sépare mais ils vont devoir vivre ensemble les quelques jours nécessaires à l’un, Pierre journaliste parisien, pour être guidé par l’autre, Emile Lalune contrebandier, jusqu’à une frontière que le premier doit franchir très vite et que le second connaît très bien.

La Bandera (FR, 1h 43) de Julien Duvivier avec Jean Gabin, Annabella. Un criminel s’engage dans la légion, suivi par un indicateur de police.

Le chevalier à la Rose (UGV Viva l’Opera) (GER, 3h 30) Théâtre de Baden Baden, Opéra en 3 actes. À Vienne au XVIIIème siècle. Alors que la Maréchale s’éveille d’une nuit passionnée avec son jeune amant Octavian, son cousin le Baron Ochs vient lui annoncer ses fiançailles avec la jeune Sophie : il faut, selon la tradition, qu’un chevalier aille porter à la fiancée une rose d’argent : Octavian est choisi pour être ce porteur.

 

 

 

 

 

 

La 35e édition du Cinéma du Réel lève le rideau sur près de 200 documentaires du 21 au 31 mars au Centre Pompidou
Rétrospective Bill Murray à partir du 6 mars 2013 au MK2 Hautefeuille : le Programme
JD

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture