Cinema
Les sorties ciné du mercredi 6 juillet 2011

Les sorties ciné du mercredi 6 juillet 2011

05 juillet 2011 | PAR Moriane Morellec

Les sorties ciné cette semaine abordent les sentiments extrêmes des êtres humains: l’amour passion dans « Chico et Rita » de Fernando Trueba et Javier Mariscal, les jeunes amours dans « Un Amour de Jeunesse » de Mia Hansen-Love, l’amour impossible dans « Sortilège » de Daniel Barnz et les amours reconstruits dans « Il n’est jamais trop tard de Tom Hanks »; la dépression dans le film de Julien Lacombe dans « Derrière les murs » ainsi que les meurtres de sang-froid dans « Hanna » de Joe Wright, « Switch » de Frédéric Schoendoerffer et « J’ai rencontré le diable » de Kim Jee-woon; les rires jaunes de Fabrice Eboué et Thomas Ngijol dans « Case Départ », de Lionel Stekebee, les rires attendris dans « Hop », film d’animation de Tim Hill et les surpris dans le « Too Much Pussy », documentaire d’Emilie Jouvet…Des sorties hautes en émotions !

– « Chico et Rita » de Fernando Trueba et Javier Mariscal (Espagne, 1H33 – film d’animation) – Cuba 1948, Chico jeune pianiste talentueux rêve de se faire un nom en Amérique en écoutant les derniers airs de jazz qui lui parviennent. Rita gagne sa vie en chantant dans les clubs.

 

 

 

 

 

– « Un amour de jeunesse » de Mia Hansen-Love avec Lola Créton, Sebastian Urzendowsky (France, 1H50) – L’amour de jeunesse, sur huit ans, de deux adolescents devenus de jeunes adultes.

 

 

 

 

 

 

– « Derrière les murs » de Julien Lacombe et Pascal Sid, avec Laetita Casta, Thierry Neuvic et Jacques Bonnaffé (France, 1H26) – En Auvergne, en 1922: Suzanne, une jeune parisienne moderne, est venue s’isoler dans une maison à la campagne afin d’avancer dans la rédaction d’un livre. Elle installe sa petite table et sa machine dans un sous-sol condamné et sinistre. Son projet avance mais les souvenirs la hantent et la dépression monte. (Avertissement publics sensibles)

 

 

 

 

– « Case départ » de Lionel Stekebee et/avec Fabrice Eboué et Thomas Ngijol (France 1H35) – Deux demi-frères que tout oppose sont appelés au chevet de leur père mourant aux Antilles et se retrouvent brutalement renvoyés en 1780, à l’heure de leurs ancêtres esclaves.

 

 

 

 

 

– « Hanna » de Joe Wright avec Saoirse Ronan, Eric Bana, Tom Hallander, Olivia Williams (USA, 1H51) – Hanna, 14 ans, vient d’Europe de l’Est et a été entraînée à tuer de sang-froid. Mais en entrant en contact avec une famille française, elle découvre qu’une autre vie est possible.

 

 

 

 

 

– « Il n’est jamais trop tard » de et avec Tom Hanks, Julia Roberts, Wilmer Valderrama (USA, 1H39) – Fraîchement licencié après des années de bons services, Larry décide de reprendre ses études à l’Université et tombe sous le charme d’une de ses prof. La comédie romantique de la maturité pour deux bêtes du box-office américain.

 

 

 

 

 

– « Switch » de Frédéric Schoendoerffer avec Karine Vanasse, Eric Cantona, Aurélien Recong et Mehdi Nebbou sur un scénario de Jean-Christophe Grangié (France, 1H42) – Une illustratrice de mode décide d’échanger sa maison de Montréal le temps d’un été pour un duplex à Paris via le site switch.com. Et trouve dès le premier matin un corps décapité dans l’appartement.

 

 

 

 

 

– « Léa » de Bruno Rolland avec Anne Azoulay, Ginette Garcin et Eric Elmosnino (France 1H29) – Entre sa grande-mère dont elle s’occupe, la boîte de nuit dans laquelle elle est serveuse et ses études, au Havre, Léa rêve d’une autre vie: son admission à Sciences-po Paris va précipiter le changement.

 

 

 

 

 

– « J’ai rencontré le diable » de Kim Jee-woon avec Lee Byung-Hun et Choi Min-si (Corée du sud, 2H22) – Un agent secret recherche le serial killer qui a tué sa fiancée. (Interdit aux moins de 16 ans)

 

 

 

 

 

 

– « Sortilège » de Daniel Barnz avec Vanessa Hudgens, Alex Pettyfer, Mary-Kate Olsen (USA, 1H23) – Kyle, 17 ans, est le garçon le plus populaire du lycée. Quand, victime d’un sortilège, il se tranforme en monstre et a un an pour trouver quelqu’un qui puisse l’aimer.

 

 

 

 

 

– « Hop » de Tim Hill (USA, 1H35 – animation) – Robbie est un lapin ado dont le père dirige la chocolaterie des fêtes de Pâques et qui est appelé à prendre sa place. Mais le lapin préfère jouer de la batterie.

 

 

 

 

 

 

– « Too Much Pussy » documentaire d’Emilie Jouvet avec Ena/DJ Metzgerei, Judy Minx, Mad Kate… (France, 1H38) – Les folles aventures de sept jeunes artistes en tournée à travers l’Europe des synthés et des platines.

 

 

 

 

 

 

Visuels: (c) Allociné

Les Boutiques Sonores dévoilent leur programmation pour le BitterSweet (paradise) édition 2011
Coup d’envoi de la semaine de la haute couture
Moriane Morellec

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *