Cinema

Les sorties ciné du mercredi 30 mai

Les sorties ciné du mercredi 30 mai

29 mai 2012 | PAR Ariane Kupferman Sutthavong

Le Festival de Cannes, c’est terminé (consultez le palmarès de la Sélection Officielle ici), mais ce n’est pas une raison de bouder les salles obscures qui nous proposent, dès ce mercredi 30 mai, de belles sorties ciné : blockbusters, documentaires, comédies ou drames, il y en a pour tous les goûts.

Prometheus (02h03min) de Ridley Scott, avec Michael Fassbender, Noomie Rapace et Charlize Theron. Une équipe de scientifiques cherche à découvrir l’origine de l’humanité sur Terre, une mission qui les conduira jusque dans les régions les plus obscures de l’univers… A la clé, de beaux effets spéciaux et un affrontement qui déterminera le sort de l’Homme. (lire notre critique ici)

Les Femmes du Bus 678 (01h40min) de Mohamed Diab avec Nahed El Sebaï, Nelly Karim et Bushra Rozza. Lassées et écœurées par le harcèlement dont elles sont chaque jour victimes, trois Égyptiennes s’unissent pour dénoncer et combattre le machisme régnant au Caire. Tandis que leur action se déploie, l’inspecteur Essam mène l’enquête… (lire notre critique ici)

7 Jours A La Havane (02h09min) de Benicio Del Toro, Pablo Trapero, Julio Medem, Laurent Cantet, Gaspard Noé, Elia Suleiman et Juan Carlos Tabio, avec Emir Kusturica et Daniel Brühl. Sept jours, sept réalisateurs, sept regards sur La Havane aujourd’hui. Chaque chapitre correspond à un personnage qui nous promène dans les quartiers hétéroclites de cette ville en mouvement.

Almanya (01h41min) de Yasemin Samderili, avec Denis Moschitto et Fahri Ogün Yardim. Le grand-père de Cenk Yilmaz  a émigré en Allemagne dans les années soixante. Ce pays est devenu sa terre d’adoption mais aujourd’hui, alors que le petit Cenk se demande s’il est Turc ou Allemand, son grand-père a acheté une maison en Turquie et y emmène sa famille en vacances…( lire notre critique ici)

Woody Allen : A Documentary (01h53min) de Robert B. Weide avec Woody Allen, Pénélope Cruz, Scarlett Johansson… Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le réalisateur le plus comique sans jamais oser le demander. Dans ce documentaire, Weide suit Woody Allen depuis son enfance à Brooklyn jusqu’au succès de son dernier film Midnight In Paris. (lire notre critique ici)

Wanderlust : Peace, Love Et Plus Si Affinités (01h39min) de David Wain avec Paul Rudd et Jennifer Anniston. Endettés et stressés, la vie à Manhattan ne convient plus à George et Linda. Après la perte de leurs emplois respectifs, ils partent rejoindre une communauté hippie ultra-permissive où ils pensent s’épanouir. Toutefois, ils ne sont pas à l’abri de nouveaux problèmes…

One O One (01h35min) de Franck Guérin, avec Yann Peira et Aleksandra Yermak. Abbas et Clara survivent à un virus dévastateur en s’isolant dans un village de montagne. Abbas découvre, un jour, une enfant qui cache sa mère, atteinte de cette maladie inquiétante. Sept ans plus tard, à Taipei, Abbas continue d’être hanté par le souvenir de ces événements tragiques…

Bleu Pétrole (01h40min) de Nadège Trebal. La vie dans une usine de raffinement de pétrole installée au bord de la Loire. Tandis que certains font tourner l’usine, transformant le brut en pétrole, d’autres matérialisent leurs idées fusantes. Des centaines d’hommes qui participent au déroulement de notre vie quotidienne…

Je Fais Feu de Tout Bois (01h38min) de Dante Desarthe, avec Dante Desarthe et Valérie Niddam. Un cinéaste déjanté cherche un moyen de sauver le septième art… Sa solution? Les réalisateurs triplés ! Out les frères Farelli ou Dardennes, Daniel Danite, lui, quitte sa femme et ses enfants pour rejoindre Ethan et Joel Coen et les convaincre de l’adopter.

Mademoiselle Julie (01h40min) de Nicolas Klotz, avec Juliette Binoche et Nicolas Bouchaud. Ce documentaire retrace la création et la mise en scène par Frédéric Fisbach en 2011 de cette pièce d’Auguste Strindberg. Entre les répétitions et les premières représentations, le film vous emmène dans les coulisses du théâtre. ( Lire notre critique ici )

Attack ! (01h47min) de Robert Aldrich, avec Jack Palance, Eddie Albert et Lee Marvin. Pour la première fois réédité en salles, ce film culte de 1956 est une critique acerbe de l’armée. Durant la seconde guerre mondiale, le Capitaine Cooney, par sa lâcheté et sa peur du combat, fait tuer une section commandée par le téméraire lieutenant Costa…

Viens à Marseille !
Xavier Dolan Queer Palm 2012
Ariane Kupferman Sutthavong

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *