Cinema
Les sorties ciné de la semaine du 7 décembre

Les sorties ciné de la semaine du 7 décembre

06 décembre 2011 | PAR Liane Masson

Cette semaine cinématographique est placée sous le signe de l’épouvante, avec nombre de films d’horreur à faire pâlir les plus courageux d’entre vous, tels Alien Girl, Livide, Dernière Séance, L.A Zombie ou encore La Mouche, film culte de David Cronenberg qui ressort exceptionnellement en salles. Le cinéma asiatique est également à l’honneur cette semaine, avec les films Entre Chien et Loup et Oki’s Movie. Dans un autre genre, et pour les amateurs de comédies, on suggère le film d’animation Happy Feet 2, à aller voir avec toute la famille, ou bien Hollywoo, film de avec Florence Foresti et Jamel Debbouze en rôles titres. Par ailleurs, on attend avec impatience le nouveau film de Roman Polanski, Carnage, adapté d’une pièce de théâtre de Yasmina Reza. Bons films !

 

 

Happy Feet 2, de George Miller, avec Carlos Alazraqui, Lombardo Boyar. Mumble et Gloria ont désormais un fils, Erik, qui se bat pour découvrir ses propres talents dans le monde des manchots empereurs. Mais de nouveaux dangers menacent la nation des manchots, et tous vont se rassembler – et danser – pour les sauver.

 

 

 

 

Hollywoo, de Frédéric Berthe et Pascal Serieis, avec Jamel Debbouze, Florence Foresti. Jeanne est la doubleuse française d’une actrice américaine qui joue dans une série télé à succès. Mais le jour où l’actrice américaine pète les plombs et annonce la fin de sa carrière, la vie de Jeanne bascule à son tour… Plus de travail, plus de revenu, plus rien… A moins que… A moins qu’elle ne prenne son destin en mains et ne tente a priori l’impossible : partir à Los Angeles, rencontrer la star américaine et la convaincre de reprendre la direction des plateaux de tournage… Sur place, après quelques galères, elle croise la route d’un certain Farres qui va lui ouvrir les portes du monde merveilleux mais un peu compliqué de Hollywood.

 

 

Shame, de Steve McQueen (II), avec Michael Fassbender, Carey Mulligan. (Interdit aux moins de 12 ans.) Le film aborde de manière très frontale la question d’une addiction sexuelle, celle de Brandon, trentenaire new-yorkais, vivant seul et travaillant beaucoup. Quand sa sœur Sissy arrive sans prévenir à New York et s’installe dans son appartement, Brandon aura de plus en plus de mal à dissimuler sa vraie vie…

 

 

 

Carnage, de Roman Polanski, avec Jodie Foster, Kate Winslet. Film adapté de la pièce de théâtre de Yasmina Reza, Le Dieu du carnage. Dans un jardin public, deux enfants de 11 ans se bagarrent et se blessent. Les parents de la « victime » demandent à s’expliquer avec les parents du « coupable ». Rapidement, les échanges cordiaux cèdent le pas à l’affrontement. Où s’arrêtera le carnage ? Voir notre critique.

 

 

 

Une soirée d’enfer, de Michael Dowse, avec Chris Pratt, Michael Biehn. Alors que l’été 1988 touche à sa fin, trois amis au seuil de l’âge adulte se rendent à une fête endiablée pour enterrer leurs folles années de jeunesse.

 

 

 

 

 

Soudain, le 22 mai, de Koen Mortier, avec Sam Louwyck, Jan Hammenecker. Un agent de sécurité n’ayant pu empêcher l’explosion d’une bombe dans le centre commercial où il officie, son travail est remis en cause par les survivants de l’attentat et il est contraint de traquer le terroriste dans un monde parallèle…

 

 

 

 

Livide, de Julien Maury et Alexandre Bustillo, avec Chloé Coulloud, Félix Moati, Jérémy Kapone. (Interdit aux moins de 12 ans.) En Bretagne, la nuit d’Halloween. Lucie Clavel et deux copains décident de cambrioler la maison de Deborah Jessel, une professeur de danse classique plongée dans le coma. Durant cette nuit tragique et fantastique, Lucie perse le mystère de cette maison et le secret de Deborah Jessel.

 

 

 

 

L.A. Zombie, De Bruce LaBruce, Avec François Sagat, Rocco Giovanni. (Interdit aux moins de 16 ans.) Un étrange zombie de couleur bleuté émerge de l’océan pacifique avant d’être recueilli par un surfeur. Tous deux sont victimes d’un grave accident qui laisse le surfeur pour mort au milieu de la route. Mais le zombie va trouver un moyen de ramener le jeune homme à la vie. Immergée dans la Cité des Anges, la créature va dès lors se confondre avec un sans domicile fixe schizophrène et, tel un sauveur de l’ombre, se mettre en quête de nouveaux morts à ressusciter…

 

 

 

Dernière Séance, de Laurent Achard, avec Pascal Cervo, Charlotte Van Kemmel. (Interdit aux moins de 12 ans.) Sylvain voue sa vie à un cinéma de quartier condamné à disparaître. Il habite au sous-sol de la salle dont il est à la fois programmateur, projectionniste et caissier. Chaque nuit, après la dernière séance, il sort pour un rituel meurtrier… Voir notre critique.

 

 

 

 

La Fin du Silence, de Roland Edzard, avec Franck Falise, Thierry Frémont et  Maia Morgenstern. Une dispute éclate dans une maison isolée dans les Vosges. Jean, le fils cadet de la famille, est jeté dehors. Il rejoint des chasseurs pour une battue et apprend à tuer. La nuit suivante, la voiture de sa mère est incendiée. On l’accuse. Jean disparaît alors dans la forêt…

 

 

 

 

Oki’s Movie, de Hong Sangsoo, avec Lee Sun-kyun, Yu-mi Jeong et Sung-Keun Moon. Oki’s Movie est composé de quatre films : Un jour pour l’incantationLe roi des baisersAprès la tempête de neige, et Le film d’Oki. Quatre histoires courtes sur l’évolution de deux relations liées à la même femme mais aussi sur la nature du cinéma, les complications de l’amour et la difficulté de communiquer sincèrement. Quatre variations sur une même histoire centrale, mettant en scène les mêmes personnages (joués par les mêmes acteurs) et leurs hésitations amoureuses. Voir notre critique.

 

 

 

Alien Girl, de Anton Bormatov, avec Natalia Romanycheva, Evgeni Tkachuk et Kirill Poluhin. Kiev, Ukraine, années 1990. Quatre soldats sont chargés de trouver et d’arrêter une fille surnommée « Alien », dont le frère est un célèbre criminel. Le temps presse, car le témoignage d’Alien pourrait révéler d’importants secrets concernant des personnes très puissantes…

 

 

 

 

Entre Chien et Loup, de Jeon Soo-il, avec Kil-Kang Ahn, Kum Sun-jai. Kim, cinéaste, reçoit soudain un coup de téléphone de son cousin Il-kyu, dont les parents avaient été séparés durant la guerre de Corée. Ces derniers ont l’intention de se retrouver en Chine et Il-kyu veut que Kim accompagne sa mère. Alors qu’il se dirige vers son village natal, Kim remarque une jeune femme qui l’attire. Il la rencontre à nouveau par hasard dans un hôtel et la suit dans les montagnes…

 

 

 

 

La Force du Destin (Viva l’opéra), opéra en 4 actes de Jean-Claude Auvray, en direct de l’Opéra national de Paris, avec Violeta Urmana, Marcelo Álvarez. Date de sortie : 08/12/2011. Séville, au milieu du XVIIIème siècle. L’histoire d’amour entre Leonora di Vargas et Don Alvaro tourne au tragique lorsque ce dernier tue accidentellement le père de la jeune fille, le marquis de Calatrava.

 

 

 

 

Koen Mortier : Punk or Dead, de Koen Mortier. Double programme présentant Ex-Drummer et Soudain le 22 mai.

 

 

 

 

 

 

Faust (Pathé Live) Opéra de De Des McAnuff, en direct du Metropolitan Opera de New York, avec Angela Gheorghiu, Michèle Losier. Date de sortie : 10/12/2011. Renonçant au suicide en entendant le chant joyeux de jeunes femmes, Faust signe un pacte avec Méphistophélès en échange de son éternelle jeunesse.

 

 

 

 

 

La Mouche (1987), de David Cronenberg, avec Jeff Goldblum, Geena Davis et Leslie Carlson. (Interdit aux moins de 12 ans.) Seth Brundle est un jeune biologiste très doué. Après avoir fait ses premières armes dans une brillante équipe, il se décide à travailler seul. Il met au point une invention qui doit révolutionner le monde : la « téléportation », qui consiste à transporter la matière à travers l’espace. Les essais sur un babouin sont peu convaincants et après des fuites dans la presse, il décide de se téléporter lui-même. Seulement il ne s’aperçoit pas qu’une mouche fait partie du voyage.

 

 

 

 

Sources : AlloCiné.fr

Festival Reims Scènes d’Europe : sublime Cendrillon du Grand Théâtre de Genève
Château de Versailles : 170 millions d’euros pour continuer les travaux
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *