Cinema

Les films d’ouverture et de clôture du Festival de Cinéma de Deauville dévoilés

Les films d’ouverture et de clôture du Festival de Cinéma de Deauville dévoilés

04 août 2015 | PAR Hakim Akcha

Les sélections viennent de tomber. Les films d’ouverture et de clôture du Festival du Cinéma Américain de Deauville sont enfin dévoilés. Il faudra compter sur, le désormais célèbre, Everest de Baltasar Kormákur pour l’ouverture. La clôture sera occupée par le film de Denis Villeuneuve, Sicario.

Le Festival de Cinéma Américain de Deauville vient de dévoiler sa sélection de films ouvrant et clôturant l’évènement. Au même titre que la Mostra de Venise, le festival de Deauville a opté pour le film de Baltasar kormákur, Everest pour ouvrir le bal. Le film biographique du réalisateur islandais s’inspire de la tentative d’ascension de l’Everest, la plus haute montagne du Monde, par deux groupes d’expédition. Ce qui était un rêve pour ses randonneurs de l’extrême va rapidement se transformer en un véritable combat contre la Mort. Devant confronter les plus grandes tempêtes de neiges du monde, et faire face aux éléments déchainés, seul le courage de ces grimpeurs pourra leur apporter le salut. À noter que le casting du film est loin d’être inintéressant. On retrouve ainsi des montures du cinéma comme Robin Wright, Sam Worthington, Jake Gyllenhaal et bien sûr la magnifique Keira Knightley.

D’autre part, c’est le film de Denis Villeneuve, Sicario, qui viendra clôturer ces dix jours de projections. Présenté au Festival de Cannes, le film avait reçu des critiques éclectiques de la part des professionnel-le-s du milieux cinématographique. Le film narre la survie de Kate, une jeune recrue idéalistes et naïve du FBI enrôlée dans un groupe d’intervention d’élite luttant pour éradiquer le trafic de drogues qui persistent entre le Mexique et les États-Unis. Le périple clandestin dans lequel elle se jettera avec ses compagnons d’armes remettra rapidement en question ses convictions les plus profondes. Seule la survie compte désormais. Le film présente également un casting intéressant avec des artistes comme Emily Blunt ou Benicio Del Toro.

Véritable marathon du cinéma, avec des films très indépendants en journée et des grandes épopées grand public le soir, Deauville se transforme, en l’espace de dix jours du 4 au 13 Septembre prochain, en éclaireur de la culture cinématographique américaine. Le jury, présidé par le célèbre réalisateur français Benoît Jacquot (Les Adieux à la Reine, 2011), s’occupera de choisir parmi l’ensemble des projections, le meilleur film présenté. Même si les films d’ouverture et de clôture semblent représenter à la perfection le blockbuster américain, il est peu probable que l’ensemble des projections s’y confortent. Affaire à suivre dès le Mercredi 4 Septembre prochain à Deauville.

Visuel : © Logo officiel du Festival.

« Game of Thrones » : Max von Sydow au casting de la saison 6
« The Strand » découvre une nouvelle inédite signée Francis Scott Fitzgerald
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *