Cinema

Les 3 Mousquetaires, Paul W. Anderson déçoit

Les 3 Mousquetaires, Paul W. Anderson déçoit

05 octobre 2011 | PAR Thibault Bonnafoux

Le maître du film d’action s’attaque à Dumas. Comme souvent avec l’adaptation de ce roman,  1-0 pour Dumas. « Les 3 mousquetaires’, qui sort le 12 octobre prochain sur nos écrans, est un concentré de kitsch, de mauvais goût et d’ennui. Et la 3D n’est certainement pas la botte secrète qui sauve le film de la débâcle.

Histoire : Tout le monde les connaît et ou les a étudiés sur les bancs de l’école. Ils sont 3, bientôt 4, avec l’arrivée du jeune et fougueux d’Artagnan, pour déjouer les complots de Milady de Winter et du Cardinal de Richelieu.

Qu’est ce qui a bien pu passer par la tête de Paul W. Anderson, habitué aux blockbusters de science fiction (Mortal Kombat, Death Race et surtout la saga des Resident Evil) pour s’attaquer à un des classiques de la littérature française ? Le roman d’Alexandre Dumas, déjà adapté une vingtaine de fois au cinéma, et rarement avec une franche réussite (sauf en 1953 pour André Hunebelle, en 1973 pour Richard Lester et en 1993 pour Stephen Herek) est ici méconnaissable. Une véritable débâcle.

En plus d’une 3D quasi superficielle, le réalisateur et les producteurs ont commis un trop grand lot d’erreurs : des décors kitschs, des costumes et des coiffures affligeantes, un tournage en Allemagne plutôt qu’en France et surtout une prétention désarçonnante : « Nous nous sommes entraînés trois-quatre mois avant le tournage puis pendant le tournage nous donnions le maximum lors des scènes de combats. Nous voulions montrer au public ce que personne n’avait fait avant nous en matière de spectacle… » Dixit Logan Lerman alias d’Artagnan.

Non seulement tout sonne comme un air de déjà-vu mais ces 3 Mousquetaires, sous bien des traits, ont des allures des Pirates de Caraïbes. Heureusement, la franchise Disney a eu au moins le mérite d’imaginer et de ne pas dénigrer l’œuvre d’un de nos plus grands écrivains.

Les 3 Mousquetaires de Paul W. Anderson,  avec Logan Lerman, Milla Jovovich, Matthew MacFadyen, Orlando Bloom, Frace, Allemagne, Grande-Bretagne, USA, 1h50, sortie le 12 octobre.

Infos pratiques

Mefausti lâche les chiens au Théâtre des Bouffes du Nord
« Collector » : le CNAP s’expose au Tripostal de Lille
Thibault Bonnafoux

One thought on “Les 3 Mousquetaires, Paul W. Anderson déçoit”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *