Cinema
Le travelling festival de Rennes Métropole lance une pétition contre la décision de dedier l’année du Mexique à Florence Cassez

Le travelling festival de Rennes Métropole lance une pétition contre la décision de dedier l’année du Mexique à Florence Cassez

22 février 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Travelling festival de cinéma de Rennes Métropole ouvre aujourd’hui en menant une action contre la décision de Nicolas Sarkozy de dédier l’année du Mexique à Florence Cassez. Les artistes refusent d’être utilisés comme une arme politique. Une décision qui devrait faire boule de neige.

Le festival de cinéma de Rennes Métropole célèbre chaque année une ville du monde à travers son cinéma. En 2011, dans le cadre de l’année du Mexique en France, le festival fait le zoom sur Mexico.

La veille de l’ouverture, une pétition a été lancée sous forme de  lettre ouverte du Festival de Cinéma de Rennes Métropole, Travelling Mexico, au gouvernement français. Elle a été envoyée dans la nuit du 21 au 22 février auprès des cinéastes mexicains.

«La décision de la justice mexicaine concernant le jugement de Florence Cassez a déclenché depuis quelques jours en France une série de réactions de la part du gouvernement, des partis politiques et des médias qui viennent d’aboutir à un énorme fiasco. Le 14 février, en dédiant l’année du Mexique en France à Florence Cassez, Nicolas Sarkozy a pris une lourde responsabilité. On ne peut demander à des artistes, des cinéastes, des écrivains et des scientifiques français, aussi bien que mexicains, d’accepter d’être utilisés comme moyen de pression dans des affaires qui relèvent de la justice et de la diplomatie. Ce n’est pas acceptable pour nous Français, pas plus que pour nos collègues mexicains. C’est un mélange des genres inadmissible qui a conduit à la décision, logique, du gouvernement mexicain de se retirer.»

La volonté des artistes est de faire de cette année un vecteur d’une meilleure connaissance du Mexique. En aucun cas, cette année ne peut être «instrumentalisée par les gouvernements comme moyen de pression sur une affaire qui relève du pouvoir judiciaire mexicain et de la diplomatie française et mexicaine. «Nous réaffirmons notre attachement aux relations culturelles, scientifiques et humaines avec des partenaires qui nous ont toujours accueillis avec respect, attention et amitié.

Le festival aura lieu comme attendu du 22 février au 1er mars à la découverte de Mexico. Reste à savoir si, sous la pression, Nicolas Sarkozy reviendra sur sa décision de dédier l’année du Mexique en France à Florence Cassez.

Infos pratiques

Ornella Muti sur les planches avec « Le Juif »
Jazz : Géraldine Laurent et Laurent De Wilde en Concert au Sunside les 3 et 4 mars
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Le travelling festival de Rennes Métropole lance une pétition contre la décision de dedier l’année du Mexique à Florence Cassez”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture