Cinema

Le festival européen du film indépendant commence aujourd’hui

Le festival européen du film indépendant commence aujourd’hui

01 avril 2011 | PAR Yaël Hirsch

Pour la 6e année, le festival européen du film indépendant (ÉCU) permet aux parisiens de découvrir la crème du cinéma indépendant européen. Ce festival qui se veut la « version européenne de Sundance » a lieu du 1er au 3 avril, aux 7 Parnassiens, et à l’Action Christine. 77 des meilleurs films indépendants de 26 pays sont en compétition pour le titre de « meilleur film indépendant européen ».

Le film d’ouverture du festival, Paths of Hate (Réal. Damian Nenow) est un court métrage d’animation évoquant les démons qui dorment profondément dans l’âme humaine et ont le pouvoir de pousser les gens dans les abysses de la haine, la furie et la rage. Le festival est fier de diffuser l’avant première mondiale de 27 m2 , (Réal. Fabien Lartigue & Gabriella Cserhati), qui propose une reflexion sur le manque de communication en ce qui concerne les problèmes de logement en France. A Damn Killer (Réal. Marcus Pajter) est un film allemand dont le héros est un homme qui rêve de devenir un assassin. Storia di Nessuno (Réal. Manfreid Lucibello) est un film italien qui raconte l’histoire d’un tueur à gage solitaire qui décide un jour d’arrêter de faire attention à lui. Cairo Exit (Réal. Hesham Issawi) fait son avant première Européenne à un moment approprié : en effet, ce drame parle des difficultés au quotidien de la jeunesse egyptienne à faire face aux tragédies. Aussi en compétition, le film Georgien The Aprill Chill, visuellement époustouflant, donne un visage humain aux récentes invasions des Russes en Georgie. L’un des films les plus intrigants est sans doute le documentaire Salam Rugby (Réal. Faramarz Beheshti) qui présente des joueuses de rugby en Iran.

Pour voir la programmation de tous les films, rendez-vous sur le site du Festival.

Infos pratiques

La banalité du mal : le quotidien bourgeois de Eva Braun et de Hitler
Cyril Casmèze interroge l’animal et sa panse au Lucernaire
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *