Cinema

Le cinéma au grand air

Le cinéma au grand air

11 juin 2012 | PAR Ariane Kupferman Sutthavong

L’hiver, saison idéale pour le septième art? Non, nous disent les festivals de cinéma en plein air. On ne se réfugie plus dans les salles obscures pour échapper au froid, au contraire : de juin à août, on sort profiter de ses films préférés dans un cadre plus urbain ou bucolique, selon le cas.

Apportez votre chaise, ils se chargeront de l’écran ! Du 16 juin au 31 août, le Festival « La Chaise et L’Ecran », un projet de la Mairie du 11ème arrondissement, vous accompagne au fil de vos (re)découvertes d’oeuvres désormais cultes. Pour sa cinquième édition, le festival a laissé carte blanche à la comédienne Karin Viard qui présente ses coups de coeur : Maurice Pialat, les frères Coen et leur Big Lebowki, l’Elephant Man de David Lynch ou encore Ingmar Bergman et In The Mood For Love de Wong Kar-Waï avec … Du pointu et surtout, du grand art ! (consultez le programme détaillé sur le site de la Mairie du 11ème).

Des films en plein air, c’est aussi des « Films Sous Les Etoiles ».  Le festival qui se tient, depuis neuf ans déjà, au Domaine National de Saint Cloud prévoit pour ses trois jours de projection – du 21 au 23 juin – de libérer notre imaginaire avec La Belle et la Bête de Cocteau, Alice au pays des Merveilles de Tim Burton et E.T de Spielberg entre autres. Au programme également, du David Lynch (encore) avec Mulholland Drive et Black Swan de Darren Aronofsky. Et pour la seconde fois, chaque projection sera précédée de celle d’un court-métrage, offrant une séance complète et gratuite de cinéma. (Pour plus d’informations, consultez la programmation du festival).

L’historique cinéma en plein air du Parc de La Villette propose ses « Métamorphoses » à l’occasion de sa vingt-deuxième édition. Looking For Eric de Ken Loach y côtoie Volte-Face de John Woo, Sofia Coppola avec son premier Virgin Suicides ou le dernier Ozon, Potiche. Du 25 juillet au 26 août, grands classiques, fictions divertissantes et cinéma venus d’ailleurs vous attendent cet été au métro Porte de Pantin. (voir la programmation ici).

Du 3 au 12 août, le « Cinéma Au Clair de Lune » du Forum des images s’installe, chaque soir, dans un quartier différent de Paris. Les Diaboliques de Clouzot, Coeurs de Resnais ou Ridicule de Patrice Leconte rythmeront votre mois. (Tenez -vous au courant des horaires et lieux de projections des séances).

 

 

 

 

 

Beyrouth Hotel: Charles Berling perdu dans les méandres de la capitale libanaise
Agenda culturel semaine du 11 juin
Ariane Kupferman Sutthavong

2 thoughts on “Le cinéma au grand air”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *