Cinema
Le chien du Tibet, un dessin animé sauvage et émouvant

Le chien du Tibet, un dessin animé sauvage et émouvant

08 septembre 2012 | PAR Olivia Leboyer

Un Belle et Sébastien tibétain, récit d’apprentissage ample et émouvant en diable. Sortie le 26 septembre 2012.

Tenzin, jeune garçon de 10 ans, vient de perdre sa mère. Il doit partir vivre chez son père, qu’il connaît à peine. Médecin, ce dernier a choisi de vivre dans les rudes plaines du Tibet. Dans l’esprit de Tenzin, cet homme au cœur dur n’a rien fait pour sauver sa mère, dont il ne se souciait pas. C’est avec une certaine angoisse que le jeune garçon entame sa nouvelle vie dans un environnement des plus spartiates. Mais un beau jour, Tenzin fait la rencontre d’un immense chien au poil doré, venu d’ailleurs, qui lui sauve la vie : à partir de cet instant, le garçon et le chien vont se lier d’amitié. Tous deux sont des étrangers au Tibet, tous deux sont des solitaires. Aussi Tenzin admire-t-il la vaillance de ce superbe chien (au brushing jaune tout à fait impressionnant !). Seulement, voilà qu’un monstre sévit dans la région, égorgeant à tout va les hommes, les chiens du Tibet (qui n’ont pas le pelage doré) et les moutons. Etranger, Yohgi (c’est ainsi que Tenzin baptise le chien) est soupçonné. Commence alors une tumultueuse histoire de bravoure, d’honneur et d’amitié entre hommes et chiens. Les paysages tibétains, grandioses et légèrement inquiétants, sont magnifiquement dessinés. On apprend toutes sortes de coutumes et usages du Tibet, comme cette étonnante habitude de boire du thé au beurre !
Si votre enfant n’a pas fait trop de cauchemars après avoir vu Bambi, vous pouvez l’emmenez voir ce Chien du Tibet, belle leçon de vie et de courage. Pour les plus sensibles, les batailles de chiens et de monstres, le sang, l’évocation de la maman morte, seront plus difficiles à supporter. De l’émotion, des larmes et, très certainement, l’obligation pour vous d’adopter très vite un chien : attention, votre enfant le voudra immense, jaune vif et très chevelu !

Le chien du Tibet, de Masayuki Kojima, 1h30, Chine-Japon, d’après le roman de Zhijun Yang, création des personnages Naoki Urasawa et Shigeru Fujita, musique originale Hidekiyo Murai. Sortie le 26 septembre 2012.

Infos pratiques

Les Mouvements du bassin, beau film chorégraphique de HPG
Mathieu Boogaerts : nouveau clip en attendant l’album, « Avant que je m’ennuie »
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

2 thoughts on “Le chien du Tibet, un dessin animé sauvage et émouvant”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture