Cinema

Le 34ème festival des 3 continents du 20 au 27 novembre à Nantes

Le 34ème festival des 3 continents du 20 au 27 novembre à Nantes

08 novembre 2012 | PAR Edwige de Montalembert

Le 34ème Festival des 3 Continents s’ouvrira à Nantes le 20 novembre prochain. Au programme des films d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie, des rendez-vous (master class, présentation de pitchs) et le célèbre atelier “Produire au Sud”. Pendant 8 jours, le festival occupera plus de dix lieux sur la ville de Nantes dont le fameux Lieu Unique pour une rencontre spéciale avec David Richardson autour des films de Johnnie To. Le festival rassemble un public nantais et de professionnels du cinéma.

Créé en 1979 le festival des 3 Continents témoigne d’une belle longévité entre films hommages et films découvertes en compétition: Souleymane Cissé, Kiarostami, Wong Kar Wai. Cette année 12 films de fiction et documentaires en compétition internationale et une sélection officielle de 10 films découverts cette année dont certains en avant-premières.
La Mylkyway est à l’honneur avec 18 films hongkongais mais également l’intégrale du réalisateur japonais Shinji Somai.

Parallèlement aux projections, une présentation publique des pitchs de l’”Atelier Produire au Sud” qui met à l’honneur pour cette 34ème édition l’Argentine, l’Inde, le Liban, la Turquie et d’autres; c’est un moment important lors d’un festival pour les auteurs qui font l’expérience d’un premier regard du public sur leur projet et pour les spectateurs curieux de connaitre les prémisses d’un film.

La Master class de David Richardson aura lieu le 24 novembre au Lieu Unique (entrée libre) et promet d’être assez exceptionnelle: le chef-monteur des films de Johnnie To proposera au public de montrer en live son travail en remontant des séquences de films !

lieu unique: http://www.lelieuunique.com/site/index.php/2012/11/24/masterclass-de-david-richardson-autour-des-films-de-johnnie-to/

Toute la programmation est ici: http://www.3continents.com/le_festival/festival/festival-pratique-2011/information-accueil.html

Festival Photo à Saint-Germain des Près : ça commence ce soir
Une petite lumière dans le frigo de Wilhelm Genazino: une vision acide de la condition humaine
Edwige de Montalembert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *