Cinema

L’agenda cinéma de la semaine du 26 septembre

L’agenda cinéma de la semaine du 26 septembre

26 septembre 2018 | PAR Antonin Gratien

Déjà mercredi, déjà de nouvelles sorties ciné à l’affiche ! Au programme cette semaine, du fantastique pour toute la famille, un Paul Feig qui s’essaie au thriller, et une comédie française menée par Jean Dujardin.

La prophétie de l’horloge d’Eli Roth

Lewis, 10 ans, part vivre chez son oncle, un homme plein de bonhomie (Jack Black) accompagné d’une voisine apparemment étriquée (Cate Blanchett). Il  découvre alors une maison pleine de mystères et de magie. L’enfant comprend peu à peu qu’il a pénétré dans un monde hors du temps, et lorsqu’il réveille accidentellement les monstres de la ville endormie, il appartiendra à l’apprenti mage de pénétrer les secrets malfaisants du tic-tac lancinant de l’ancienne demeure.

Un peuple et son roi de Pierre Schoeler

Après Peur de Rien, Pierre Schoeler revient avec un film historique au casting français 5 étoiles : Gaspard Ulliel, Adèle Haenel, Louis Garrel, Izïa Higelin, Laurent Laffite… Le récit débute en 1789, à l’aune de la révolution française. Un peuple et son roi livre une narration de destins croisés entre anonymes des livres d’Histoire, et illustres figures.

L’Ombre d’Emily de Paul Feig

Pour son neuvième film Paul Feig se lance dans le thriller. Stephanie Smothers (Anna Kendrick) et Emily Nelson (Blake Lively) sont toutes deux mères de famille trentenaire, et tout les séparent. L’une fait figure de sainte-nitouche, l’autre incarne le badass féminin. Pourtant elles deviennent vite meilleurs amies. Alors quand Emily Nelson disparaît soudainement, Stephanie décide de mener une enquête de son propre côté.

Lire notre critique du film ici.

I Feel Good de Benoît Delépine et Gustave Kervern

Jacques, ici incarné par Jean Dujardin, est un homme pantouflard et relativement incapable. Pourtant, il nourrit de grandes ambitions : devenir richissime grâce à une idée révolutionnaire. Alors quand il retourne après des années auprès de sa mère et de son frère, tous deux dirigeants d’une communauté Emmaüs, c’est évidemment un clash idéologique qui s’amorce.

Libre de Michel Toesca

Depuis 2015 Cédric Herrou, agriculteur de La Roya, accueille des réfugiés venus de la frontière italienne et les aide à formaliser leurs demandes d’asile. Michel Toesca, son ami, a décidé de produire un documentaire sur ce parcours de plusieurs années qui a mené Cédric Herrou à être considéré comme un délinquant, un hors-la-loi. Il s’agit du récit d’une lutte au quotidien, d’un cheminement laborieux, et de rencontres fabuleuses.

Visuels : © bandes-annonces officielles, affiche officielle

James bond : la succession va à Cary joji Fukunaga
Magique rencontre avec Elsa triolet au Théâtre de Nesle
Antonin Gratien

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *