Cinema
« La Vie d’Adèle », « Quai d’Orsay », « 9 mois ferme »… huit films se disputeront le Prix Prévert

« La Vie d’Adèle », « Quai d’Orsay », « 9 mois ferme »… huit films se disputeront le Prix Prévert

08 janvier 2014 | PAR Céline Duverne

la vie d'adeleLe 4 février prochain, un jury de trois cents scénaristes présidé par Laurent Tirard et Grégoire Vigneron (Prête-moi ta main, Le Petit Nicolas) se réunira pour attribuer le prix Jacques Prévert, à la date anniversaire de la naissance du poète. Huit films sont en lice pour cette sixième édition.

Organisé par la Guilde française des Scénaristes, syndicat professionnel dédié à la défense des intérêts des scénaristes en France, le prix Prévert est l’unique prix attribué par des scénaristes à leurs pairs. Pour cette nouvelle édition, le jury compte dans ses rangs quelques éminentes figures : Nelly Allard (Moment d’un couple, Prix Interallié 2013), Emmanuel Courcol (Welcome), Guillaume Lemans (A bout portant), Raphaële Moussafir (Du vent dans mes mollets) et Fabien Suarez (Belle et Sébastien). Chaque année depuis 2007, trois cents membres se réunissent pour saluer ceux qui « honorent le mieux la mémoire ou l’héritage de Jacques Prévert, en termes d’inventivité, de liberté, de fantaisie et de poésie ». A cet effet, ils distinguent le meilleur scénario original et la meilleure adaptation.

La première catégorie rassemble cinq scénarios issus d’horizons divers. Ce sont d’abord des comédies : 9 mois ferme (Albert Dupontel), Un château en Italie (Valeria Bruni Tedeschi, Agnès de Sacy et Noémie Lvovsky) et Queen of Montreuil (par Solveig Anspach et Jean-Luc Gaget) sont en compétition. A leurs côtés figurent deux drames : Le Passé (Asghar Farhadi) et L’Inconnu du Lac (Alain Guirandie).

La pluralité reste de mise en matière d’adaptation, avec trois films fortement plébiscités par le grand public. La Vie d’Adèle, écrit par Abdellatif Kechiche et Ghalya Lacroix d’après la bande dessinée de Julie Maroh, sera confronté à Quai d’Orsay, adapté par Bertrand Tavernier, Christophe Blain et Antonin Baudry, d’après les chroniques d’Abel Lanzac et C. Blain. A leurs côtés, Les Garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, inspiré de son propre spectacle, vient clore cette liste.

La grande variété de l’éventail de films retenus nous pousse à nous interroger quant aux critères de sélection du jury. Pour l’heure, aucun favori ne semble émerger du peloton. Une affaire à suivre…

Visuel : © La Vie d’Adèle. 

L’acteur Matthias Schoenaerts égérie baroudeuse de la collection homme printemps-été de Louis Vuitton
« Ce que les morts nous disent » de Reynald Roussel : dialogue avec l’au-delà
Céline Duverne

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture