Cinema

La sélection cinéma de la semaine du 6 mai

La sélection cinéma de la semaine du 6 mai

06 mai 2015 | PAR Flora Vandenesch

Cette semaine, il y a des films pour tous les goûts. A voir et à revoir, le film de Sergio Leone Il était une fois en Amérique qui ressort sur nos écrans. Aux côtés du chef d’oeuvre inoubliable, voici les trois films sélectionnés par Toute La Culture. Les premiers et seconds long-métrages Partisan et Hyena ont été remarqué par notre rédaction. Coup de coeur pour My Old Lady qui nous plonge dans une adaptation mettant en scène un trio familial captivant.

My Old Lady d’Israël Horovitz

Après 70 pièces de théâtre qui sont des succès dans le monde entier et une autobiographie passionnante (Un New-Yorkais à Paris, Grasset, 2011, voir l’article), le dramaturge Israël Horovitz passe derrière la caméra pour adapter un de ses plus grands succès de scène à l’écran. Trio familial autour de la coutume française et exotique du viager, Très chère Mathilde donne lieu au film My Old Lady. A cette occasion, Toute La Culture a rencontré cet amoureux de Paris pour qu’il nous parle de cette ville et de ses trois acteurs : Kevin Kline, Maggie Smith et Kristin Scott-Thomas. Un moment d’une vivacité folle avec un créateur tous azimuts…

Partisan d’Ariel Kleiman

Avec Partisan, son premier long-métrage, l’australien Ariel Kleiman livre un film d’ambiance et de performances d’acteurs qui viendront relever le niveau d’un scénario un peu trop couru d’avance.

Hyena de Gérard Johnson

Découvert au Festival du film britannique de Dinard et primé à Beaune, Hyena de Gerard Johnson est un polar violent à l’image bien léchée. Une histoire de ripoux où l’hémoglobine luit, à recommander aux amateurs du genre.

Il était une fois en Amérique de Sergio Leone

Il était une fois deux truands juifs, Max et Noodles, liés par un pacte d’éternelle amitié. Débutant au début du siècle par de fructueux trafics dans le ghetto de New York, ils voient leurs chemins se séparer, lorsque Noodles se retrouve durant quelques années derrière les barreaux, puis se recouper en pleine période de prohibition, dans les années vingt. Jusqu’au jour où la trahison les sépare à nouveau.

Visuel : Affiches des films

Les filiations d’Hofesh Shechter
Gagnez 2 DVD & 1 Blu-Ray de « The Riot Club » de Lone Scherfig
Flora Vandenesch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *