Cinema

La sélection cinéma de la semaine du 17 septembre

La sélection cinéma de la semaine du 17 septembre

17 septembre 2014 | PAR Fanny Bernardon

La semaine cinéma vous livre cette semaine la dernière fantastique excentricité de Robert Rodriguez et de Franck Miller, un dramatique trio amoureux signé Benoit Jacquot, une immersion dans le monde gitan et une histoire d’espionnage haletante.

 

Sin city, J’ai tué pour elle, Robert Rodriguez et Franck Miller

Dans ce deuxième volet, l’ultra violence est à nouveau au coeur des histoires des trois héros. Josh Brolin ( American Gangster, Harvey Milk), Joseph Gordon Levitt (The Dark Knigh Rises) et Jessica Alba (Les Quatre Fantastiques) se donnent douloureusement la réplique dans le décor de cette ville malveillante. Les réalisateurs éprouvent violemment et efficacement leurs spectateurs au moyen de destins malmenés et d’une esthétique toujours irréprochable qui mêle à nouveau cinéma et bande-dessinée. A l’affiche du film, Eva Green, Bruce Willis, Mickey Rourke ou encore Ray Liotta se partagent les armes et participent au formidable désordre qui régit Sin City.

 

 

Un homme très recherché, Anton Corbijn

Sa dernière réalisation, The American, qui donnait le premier rôle à George Clooney et l’avait conduit à scénariser aux côtés de Rowan Joffé (Avant d’aller dormir, en salle la semaine prochaine), datait de 2010. Il revient cette fois avec une recette à suspense captivante qui vous permet de retrouver à l’écran, pour l’une des dernières fois, l’excellent Philip Seymour Hoffman (Truman Capote) décédé en février 2014. Adapté d’un roman de l’auteur britannique John Le Carré, Un homme très recherché vous propose de revisiter la période post 9/11 qui a profondément secoué les services secrets américains et européens. Ici, vous êtes à Hambourg, aux portes du démantèlement d’une possible organisation islamiste, en quête d’un certain Issa.

 

 

3 coeurs, Benoit Jacquot

Après les Adieux à la Reine, Benoit Jacquot revient avec 3 coeurs, l’histoire d’un triangle amoureux qui fait mal. Le scénario ressemble à celui d’un épisode de série B. Un homme (Benoît Poelvoorde) rencontre, par hasard, une femme (Charlotte Gainsbourg). Rapidement, ils jouent au jeu de la séduction, la tension amoureuse et sexuelle est palpable. Ils se donnent rendez-vous. Le rendez-vous est manqué. Ô tristesse ! Mais une de perdue, une de retrouvée. Marc, l’ami du destin, joué par Benoit Poelvoorde, croise sur sa route Chiara Mastroianni. Qui est elle-même la soeur du personnage de Charlotte Gainsbourg. Un méli-mélo romantique et mélancolique qui n’annonce pas une grande originalité mais qui vous donne au moins la superbe occasion de goûter à un casting de qualité !

 

 

Mange tes morts, Jean-Charles Hue

Vous allez suivre l’histoire de Jason Dorkel, gitan, et de ses deux frères dont l’un est de nature volcanique et l’autre sort tout juste de prison. Mange tes morts n’épargne aucun détail des difficultés quotidiennes rencontrées par les gens du voyage. Le film raconte comment Jason va se retrouver avec une liste d’ennuis longue comme la Loire pour avoir voulu subvenir aux besoin de sa famille. Ignorant la loi et prêts à user de violence envers les « gadjos », les trois frères de cette famille gitane ne vous laisseront ni indemnes ni indifférents. Après La BM du Seigneur, Jean-Charles Hue laisse encore une trace !

 

 

 

Visuel à la Une : @Capture d’écran / visuels : @Captures d’écran

Violently Niki, jubilatoire expo Niki de Saint Phalle au Grand Palais
Vive les marié(e)s!
Fanny Bernardon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *