Cinema
La séléction cinéma de la semaine du 10 Décembre 2014

La séléction cinéma de la semaine du 10 Décembre 2014

10 décembre 2014 | PAR Sarah Hamidou

La programmation des salles obscures ne laissera aucune place à l’ennui: cette semaine, tout le monde est servi! Qu’il s’agisse de la sortie du blockbuster signé Peter Jackson, d’animation irlandaise aux allures nippones, ou de films engagés, chaque facette des cinéphiles que nous sommes se retrouvera dans cette sélection hebdomadaire.

 

The Hobbit III: La Rencontre des Cinq Armées, de Peter Jackson. 

Les rendez -vous cinématographiques commencent en grandes pompes, avec le dernier épisode de l’une des sagas les plus marquantes des années 2000. Il y a fort à parier que Peter Jackson nous fasse remplir les salles de cinéma pendant la période de Noel. Le troisième volet des aventures de Bilbo  vient clôturer la deuxième trilogie du réalisateur néo-zélandais adaptée de l’oeuvre de Tolkien. Dans ce volet, qui s’annonce plus épique que les deux précédents, le public pourra retrouver les paysages presque familiers de la Comté, et assister à une projection  à mi-chemin entre le film et le spectacle.

.

Qu’Allah Bénisse la France, d’Abd Al Malik

Dans ce film très attendu d’Abd Al Malik, le réalisateur adapte son propre roman autobiographique, paru en 2007 aux éditions Albin Michel, et revient ainsi sur les difficultés qu’il a connues durant sa jeunesse. Véritable hymne à la tolérance en noir et blanc, le réalisateur revient avec un œil à la fois lucide et bienveillant sur la vie des quartiers chauds et des cités, maltraités par les médias et stigmatisés par la population. Un film qui avait reçu notre approbation dans une critique que nous lui avions consacrée, et qui devrait faire parler de lui un bon moment.

 

Timbuktu d’Abderrahmane Sissako

Très peu représenté sur la scène internationale, le cinéma mauritanien s’élève gracieusement grâce à la caméra d’ Abderrahmane Sissako, qui nous livre de surcroît un sujet original. Le film rend hommage aux habitants du Nord du Mali, dont l’esprit de résistance à été exemplaire devant l’invasion djihadiste en 2012. En plus d’être visuellement une réussite, le film à été très fortement remarqué à Cannes. Il sera également présenté aux Oscars aux Etats-Unis début 2015 en compétition pour la statuette de meilleur film étranger, ce qui ne peut qu’annoncer un grand moment de cinéma.

 

Le chant de la Mer de Tomm Moore

Dans ce conte émouvant, le réalisateur irlandais Tomm Moore convoque de vieilles légendes celtiques et irlandaises pour conduire les aventures d’un frère et d’une sœur accompagnés de leur gros chien. Un conte qui apparaît simple, mais qui réussit le pari de nous transporter dans un univers magique et merveilleux, convoquant souvent les forces de la natures, sans pour autant tomber dans la mièvrerie. Au contraire, le Chant de la Mer se veut touchant, et parvient même à parler sans heurts de nos tristesses. Le graphisme quant a lui, est le fruit d’un travail tout en nuance et subtilité, ou la lumières et les reflets sur l’eau illuminent de délicatesse les images du film.

 

Giselle de Toa Fraser.

Le film de Toa Fraser, Giselle, est certainement la sortie la plus inattendue de la semaine, mais vaut pourtant la peine de s’y intéresser. Déjà parce que le film propose une magnifique adaptation du ballet romantique  éponyme d’Adolphe Adam, mais pas seulement. L’histoire d’amour entre Giselle et Albrech se mêle à celle des deux danseurs étoiles qui les incarnent, côté coulisses. Un film qui saura séduire les férus de ballets, puisque les danseurs sont admirablement filmés ici.

[La recette de Claude] La reine de Saba
Une restructuration s’esquisse chez Radio France
Sarah Hamidou

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture