Cinema

La Filmotèque consacre Gerard Philipe 50 ans après

30 novembre 2009 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Gerard Philipe, de son vrai nom Gerard Philip était un acteur de théâtre et de cinéma français. 50 après son décès prématuré,  Gerard Philipe demeure une figure majeure du cinéma français. La filmotèque lui consacre une rétrospective du 2 au 22 décembre.

 A l’occasion des cinquante ans de sa disparition, la Filmothèque du Quartier Latin (Paris V) organise une rétrospective consacrée à l’acteur, Gerard Philipe, l’éternelle jeunesse. Au programme : 12 films, de ses débuts ( La Chartreuse de Parme , d’après Stendhal) à son dernier film, La Fièvre monte à El Pao . Les projections s’étaleront du 2 au 22 décembre et présenteront sa courte mais dense filmographie.

Gerard Philipe a en effet côtoyé les plus grands noms de son temps : Sacha Guitry , René Clair , Julien Duvivier ou encore Luis Buñuel . Côté acteurs, Gerard Philipe a donné la réplique à Micheline Presle , Danielle Darrieux , Michèle Morgan , Jean Dessailly , Jeanne Moreau … Seront projetés : La Chartreuse de Parme ( Christian-Jaque ), Fanfan la Tulipe ( Christian-Jaque ), Une si jolie petite plage ( Yves Allégret ),  La Beauté du diable ( René Clair ), Les Grandes Manoeuvres ( René Clair ), Juliette ou la clé des songes ( Marcel Carné ), Le Rouge et le Noir ( Claude Autant-Lara ), Les Aventures de Till l’espiègle ( Gérard Philipe & Joris Ivens ), Pot-Bouille ( Julien Duvivier ), Montparnasse 19 ( Jacques Becker ), Les Liaisons Dangereuses ( Roger Vadim ), La Fièvre monte à El Pao ( Luis Buñuel )

Au théâtre , il reste Rodrigue dans le Cid, cape volant dans le Mistral sur l’immense plateau de la cour d’honneur à Avignon. Lorqu’il meut le 25 novembre 1959, à 36 ans d’un cancer du foie, c’est dans ce costume qu’il sera enterré au petit cimetière de Ramatuelle. Sa femme Anne a raconté sa vie auprés de lui dans deux biographies de son mari, intitulées Souvenirs (1960) et Le Temps d’un soupir (1964).

La Filmothèque , 9 rue Champollion, 75005 Paris, 0143268465

Hung : la série de HBO débarque sur Orange ciné max le 1ier décembre
Luc Bondy lit son roman « A ma fenêtre », le 30 novembre à l’Odéon
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “La Filmotèque consacre Gerard Philipe 50 ans après”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *