Cinema
La 6e édition de « Proche-Orient, ce que peut le cinéma » se tiendra du 29 novembre au 8 décembre 2013

La 6e édition de « Proche-Orient, ce que peut le cinéma » se tiendra du 29 novembre au 8 décembre 2013

26 novembre 2013 | PAR Hugo Saadi

PO-Visuel-2013-WEB-WEB

La 6e édition de la biennale Proche-Orient, ce que peut le cinéma aura lieu du 29 novembre au 8 décembre 2013 au cinéma Les 3 Luxembourg dans le 6e arrondissement de Paris. Cette année sera dédiée à Stéphane Hessel et à toute la jeunesse du Proche-Orient qui se bat pour la Paix.

Pendant une dizaine de jours, le public pourra assister à de nombreux débats et découvrir des films de la région. Au programme on retrouvera donc des films venus du Liban, d’Iran, d’Irak, de Syrie, d’Égypte, de Libye et enfin de Palestine et d’Israël. Avec des thématiques diverses allant de La diaspora et camps réfugiés aux accords d’Oslo, 20 ans après en passant par le Pillage de l’eau en Palestine ainsi que par Les issues en Syrie, cette 6e édition essaiera de traiter la complexité de la région et toutes les oppositions présentes au Proche-Orient. Chaque soir, spécialistes et journalistes animeront les débats organisés par Dominique Vidal, journaliste et spécialiste du Proche-Orient, afin d’éclairer et de compléter les films projetés. À noter également la présence de nombreux réalisateurs qui viendront présenter leurs films, comme le réalisateur libanais Mahdi Fleiffel, en soirée d’ouverture avec son film A World not ours, le Syrien Meyar Al-Roumi avec Round Trip, l’Iranien Mohammadreza Farzad avec Blames & Flames ou encore les Israéliens Irit Gal et Daniel Gal pour le film Water.

Proche-Orient, ce que peut le cinéma est donc un rendez-vous important pour découvrir la production cinématographique de la région, beaucoup plus riche que nous l’imaginons en France. Les organisateurs de la biennale souhaitent souligner également qu’il ne s’agit en aucun cas d’un festival ; aucun prix n’est donné, ce sont un ensemble de rencontres dans le but de discuter, questionner, informer le public grâce aux nombreux intervenants et réalisateurs présents pour cette 6e édition.

Toutes les informations sur la programmation et les intervenants sur le site officiel.

Visuel : © affiche de la biennale Proche-Orient, ce que peut le cinéma

Infos pratiques

Prix Roman France Télévisions 2013 : les six finalistes
Mathilde Monnier prend la direction du Centre national de la danse
Hugo Saadi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *